Avant-première : Julien Rappeneau met Nevers en lumière dans "Rosalie Blum"

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/02/2016 à 19H27, publié le 12/02/2016 à 16H13
Une scène de "Rosalie Blum" à Nevers.

Une scène de "Rosalie Blum" à Nevers.

© Julien Rappenau / capture d'écran / France 3 / Culturebox

Nevers, petite ville au coeur de la Nièvre est la nouvelle star de "Rosalie Blum", le premier film de Julien Rappeneau. Une projection en avant-première était organisée dans la cité ducale en présence du réalisateur et de son comédien principal, Kyan Khojandi. La sortie nationale de cette adaptation de la bande-dessinée de Camille Jourdy est prévue le 23 mars 2016.

Il y a un an à peine, Julien Rappeneau tournait son premier long-métrage avec une joyeuse bande dans les rue de Nevers. 

Le soir de l'avant-première à Nevers, Julien Rappeneau et Kyan Khojandi étaient dans la salle avec bon nombre de figurants qui ont participé au tournage de "Rosalie Blum". 

Reportage : R. Guillon / O. Lopez / C. Frèrebeau 

A la fin de la projection, les spectateurs étaient touchés de redécouvrir leur ville : "Rosalie Blum" met Nevers en lumière", déclarait l'un d'eux. 

Nevers un personnage à part entière

En choisissant Nevers pour décor principal de "Rosalie "Blum", Julien Rappeneau a découvert la beauté de cette ville de la Nièvre. "La ville est vraiment un personnage à part entière. En choisissant tous les lieux, je voulais composer une géographie imaginaire de la ville où circule Vincent joué par Kyan. La ville est vraiment essentielle à ce récit", relate Julien Rappeneau.
Plongée dans le vieux Nevers © Julien Rappenau / capture d'écran / France 3 / Culturebox

Un tournage simple pour un film simple

Pour cette projection en avant-première, de nombreux neversois se sont déplacés afin de découvrir leur ville sous un autre visage, mais aussi de se voir sur grand écran. Kyan Khojandi se souvient avec plaisir des sept semaines de tournage, des figurants et des habitants qui venaient aider : "c'etait très simple et ça fait du bien", assure le comédien.  
Noémie Lvovsky 2 © France 3 / Culturebox

Une histoire touchante

Fils du réalisateur Jean-Paul Rappeneau, Julien a écrit plusieurs scénarios ("36, quai des Orfèvres", "Un ticket pour l'espace", "Largo Winch", ou encore "Cloclo") avant de s'attaquer à l'adaptation des trois tomes de "Rosalie Blum", la bande dessinée de Camille Jourdy qui l'a beaucoup ému. "J'ai gardé le ton attachant et particulier de Rosalie Blum qui est un mélange d'émotion et d'humour touchant", assure-t-il. Noémie Lvovsky,  Alice Isaaz et Kyan Khojandi, assurent les rôles principaux. 
"Rosalie Blum" de Camille Jourdy

"Rosalie Blum" de Camille Jourdy

© Actes sud

Synopsis de "Rosalie Blum"

Vincent Machot connaît sa vie par cœur. Il la partage entre son salon de coiffure, son cousin, son chat, et sa mère bien trop envahissante. Mais la vie réserve parfois des surprises, même aux plus prudents... Il croise par hasard Rosalie Blum, une femme mystérieuse et solitaire, qu'il est convaincu d'avoir déjà rencontrée. Mais où ? Intrigué, il se décide à la suivre partout, dans l'espoir d'en savoir plus. Il ne se doute pas que cette filature va l’entraîner dans une aventure pleine d’imprévus où il découvrira des personnages aussi fantasques qu’attachants. Une chose est sûre : la vie de Vincent Machot va changer…