Cannes déroule le tapis rouge au monde arabe

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 18/05/2011 à 10H47
Cannes déroule le tapis rouge au monde arabe

Cannes déroule le tapis rouge au monde arabe

© Culturebox

Présentation ce mercredi 18 mai à  Cannesde deux films témoignages sur la récente révolution arabe. "18 jours" une oeuvre collective de 10 réalisateurs égyptiens et "Plus jamais peur" du documentariste tunisien Mourad Ben Cheikh. 

Avant même sa présentation sur la Croisette, "18 jours" a suscité la polémique. Ce film qui rassemble une dizaine de courts-métrages, raconte les quelques jours qui ont fait chuter le Raïs, Hosni Moubarak.
Mais comme dans tout conflit, fut-il libérateur, il y dans ce projet des clans, des ombres.
Ainsi plusieurs voix dont celle du comédien vedette Amr Waked se sont élevées pour dénoncer la présence au générique de réalisateurs connus pour leur sympathie passée pour le régime Moubarak.
C'est le cas de Shérif Arafa et de Marwann Hamed qui auraient participé à la campagne de Moubarak en 2005.
Une polémique qui ne devrait toutefois pas gâcher la fête cannoise du monde arabe, mais qui démontre combien cette unité nationale fraichement acquise, reste fragile.

A voir aussi sur Culturebox :
- Les 20 films en compétition pour Cannes 2011
- plus de vidéos sur l'édition 2011 du festival de Cannes