Cannes 2009 : Le festival fait toujours la part belle à la diversité du cinéma français

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 17/05/2009 à 12H31
Cannes 2009 : Le festival fait toujours la part belle à la diversité du cinéma français

Cannes 2009 : Le festival fait toujours la part belle à la diversité du cinéma français

© Culturebox

Le film du réalisateur Jacques Audiard "Un prophète" a été présenté le 16 mai 2009 à Cannes avec dans les rôles principaux Tahar Rahim et Adel Benchérif. Il concourt pour la Palme d'Or du Festival 2009.

A l'instar d'une équipe de football, qui avait fait prendre conscience à tout un pays du métissage de son identité, le Festival de Cannes affiche chaque année les nouvelles ressources du cinéma hexagonal. Comment ne pas faire un parallèle entre la sélection blacks-blancs-beurs emmenée par Zidane, et l'équipe d' "Indigènes" réunie en 2006 sur la scène du Palais des Festivals autour de Rachid Bouchareb avec Djamel Debbouze, Roshdy Zem, Sami Bouajila, et l'absent du soir Sami Nacéri. Si l'an passé, ce sont les Césars qui avaient à leur tour salué cette diversité du cinéma français avec "La graine et le mulet" d'Abdellatif Kechiche, cette année le Festival de Cannes pourrait à nouveau porter haut les couleurs de ce cinéma français ouvert à ses diverses racines en consacrant notamment le réalisateur d' "Un héros très discret" et de "De battre mon coeur s'est arrêté", pour ce film aux accents très politiques.

-->pour voir les sites du Festival de Cannes, du Festival de Cannes sur France 3 et du Festival de Cannes sur France 3 Méditerranée.