"C'est la vie", la série télé sénégalaise qui divertit et instruit sans tabous

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/09/2016 à 14H45
Deux comédiens de "C'est la vie"

Deux comédiens de "C'est la vie"

© France 3 / Culturebox

"C'est la vie", saison 2 est en tournage à Dakar. Cette série télévisée africaine raconte le quotidien d'une clinique et aborde tous les problèmes qui affectent le continent africain. Aucun thème qui dérange n'est esquivé, comme par exemple l'excision. Une sorte de "Plus belle la vie" à l'africaine avec, en plus, une vocation pédagogique.

C'est une série qui a vocation à être diffusée dans toute l'Afrique francophone. "C'est la vie" est une production qui compte dans ses rangs des Ivoiriens, des Sénégalais et des Français.

Les sujets tabous sur la table

Les épisodes en sont tournés à Dakar, dans un décor de clinique fictive dont ils racontent le quotidien. Au delà de la dramaturgie et du divertissement qui pourrait évoquer la célèbre série de France 3 "Plus belle la vie", la série assume une volonté de pédagogie. Le scénario aborde délibérément des problématiques souvent éludées dans les sociétés africaines : le viol, l'excision, la corruption... Rien n'est passé sous silence.

Les spectateurs découvrent au fil des épisodes des situations qu'ils vivent chaque jour. Des projections publiques sont organisées pour les populations dépourvues de postes de télévision. Projections à l'issue desquelles des animateurs africains abordent avec les spectateurs de tous âges les problématiques évoquées.

Reportage : M. de Chalvron / S. Barral / J. de Caupenne

C'est la vie est la première série télévisée francophone de ce type à être tournée entièrement sur place avec des moyens propres et des artistes africains.