Blackthorn ou la seconde vie de Butch Cassidy

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 31/08/2011 à 10H11
Blackthorn ou la seconde vie de Butch Cassidy

Blackthorn ou la seconde vie de Butch Cassidy

© Culturebox

"Blackthorn" le western de Mateo Gil avec Sam Shepard et Eduardo Noriega sort en France le 31 août 2011.

On croyait tout savoir de Butch Cassidy et du Kid. Leur fin, aussi héroïque que fausse, racontée par Georges Roy Hill en 1969 dans "Butch Cassidy and the Sundance Kid" avec cette scène finale où Paul Newman et Robert Redford tombent sous les balles d'une centaine de militaires boliviens. Leurs joyeux débuts portés au cinéma dix ans plus tard
par Richard Lester avec Tom Berenger dans le rôle de Butch Cassidy et sous le titre original "Butch and Sundance: The Early Days". Elliot Silverstein s'était lui attaché à dépeindre en 1965 les amours du Kid avec une institutrice Cat Ballou incarnée par Jane Fonda tandis que Lee Marvin remportait l'oscar pour son interprétation du Kid, on y voyait également à l'écran Nat 'King' Cole, Michael Callan et Arthur Hunnicutt dans le rôle de Butch Cassidy.
Enfin Sam Peckinpah reprend le nom de la bande de Butch Cassidy "The Wild Bunch" pour en faire le titre de son western "La Horde sauvage" en 1969 sans toutefois évoquer son personnage, même chose pour Tonino Valerii et Sergio Leone qui reprennent l'idée de la Horde sauvage à laquelle Terence Hill veut s'attaquer dans "Mon nom est personne". Mais loin de ces visions romanesques, cette version 2011 de l'histoire des deux plus célèbres hors-la-loi de la fin du 19ème siècle aux Etats-Unis est sans doute celle qui s'approche le plus près de la vérité historique. La prétendue disparition des deux bandits est en effet entachée d'invraisemblances. Selon les écrits officiels, les deux pillards auraient été abattus de nuit, lors du siège de leur maison, le 3 novembre 1908, près de San Vincente en Bolivie, où ils s'étaient retirés après un énième braquage. Un groupe d'hommes, composé du Maire de San Vincente, de quelques citoyens, de policiers et de deux soldats boliviens assaillent les deux bandits et engagent une fusillade. Le lendemain, deux corps sont retrouvés dans la maison, ils sont criblés de balles mais portent tous deux des marques de suicide, l'un au niveau de la tempe et l'autre du front. Les corps sont enterrés dans le cimetière du village. Des années plus tard, l'un des plus célèbres anthropologues américains, spécialiste de médecine médico-légale, Clyde Snow, qui a notamment travaillé sur la dépouille de John F.Kennedy, tentera de retrouver une trace génétique des deux hommes dans le cimetière de San Vincente à partir d'ADN prélevés sur leurs descendants, en vain. Plus surprenants encore, les témoignages de la soeur de Butch Cassidy, de son vrai nom George Parker, Lula Parker Betenson affirma toute sa vie que son frère était revenu aux Etats-Unis après 1908, citant notamment des témoins et une réunion de famille avec Butch Cassidy et son père en 1925. Plusieurs témoignages donnent encore plus de poids à cette version en accréditant également le retour du "Kid" alias Harry Alonzo Longabaugh sur sa terre natale où il serait finalement mort en 1937. Le mystère demeure toujours autour du destin réel des deux bandits, ce qui alimente bien évidemment leur légende et nous promet sans doute d'autres beaux westerns dans les décennies à venir.    
 
- A voir aussi sur Culturebox :
- Daniel-Craig-et-Harrison-Ford-dans-cow-boys-et-envahisseurs-de-Jon-Favreau
- La-compagnie-Annibal-et-ses-éléphants-presente-le-film-du-dimanche-soir
- Sortie-de-l'homme-qui-n'aimait-pas-les-armes-a-feu-la-premiere-bd-de-Paul-Salomone