Audrey Tautou au jury de la Berlinale

Par @Culturebox
Publié le 27/01/2015 à 14H53
Audrey Tautou à Namur (10 octobre 2014)

Audrey Tautou à Namur (10 octobre 2014)

© Bruno Fahy / Belga Mag / Belga / AFP

L'actrice française Audrey Tautou et Matthew Weiner, le créateur de la série américaine "Mad Men", siègeront dans le jury de la 65e Berlinale présidé par le réalisateur Darren Aronofsky, a annoncé mardi le festival de cinéma.

Les sept membres du jury départageront 19 films pour décerner les Ours d'or et d'argent lors de la 65e édition du festival, qui aura lieu du 5 au 15 février dans la capitale allemande.
 
Aux côtés de la comédienne rendue célèbre par "Amélie Poulain" et du père de "Mad Men" figurera le réalisateur sud-coréen Bong Joon-Ho, auteur en 2013 de "Snowpiercer", film de science-fiction adapté d'une bande dessinée française de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette, "Le Transperceneige".
"Knight of Cups", la bande-annonce
 
Une sélection qui fait la part belle à de forts personnages féminins
 
La productrice américaine Martha De Laurentiis ("Hannibal"), l'acteur hispano-allemand Daniel Brühl ("Rush") et la réalisatrice péruvienne Claudia  Llosa, récompensée en 2009 d'un Ours d'or du meilleur film pour "Fausta", complèteront le jury.
 
Ils devront désigner des lauréats au sein d'une sélection marquée cette année "par de nombreuses femmes fortes placées dans des situations extrêmes", a expliqué le directeur du festival, Dieter Kosslick, lors d'une conférence de presse.
 
Projeté en ouverture, "Nobody Wants the Night" d'Isabel Coixet met en scène Juliette Binoche dans le rôle de l'Américaine Josephine Peary, qui a traversé le Groenland à pied en 1908 pour retrouver son époux disparu.
"Nobody Wants the Night" d'Isabel Coixet, la bande-annonce
 
Au programme, Werner Herzog, Terrence Malick, Jafar Panahi
 
Parmi les premières les plus attendues figurent aussi "Queen of the Desert" de Werner Herzog, dans lequel Nicole Kidman incarne l'exploratrice et espionne Gertrude Bell, "Knight of Cups" de Terrence Malick, un regard caustique sur la célébrité, ainsi que "Taxi" du réalisateur iranien dissident Jafar Panahi.
 
La Berlinale ouvre chaque année le bal des grands festivals cinématographiques en Europe. L'an dernier, c'est le thriller policier du réalisateur chinois Diao Yinan, "Black Coal, Thin Ice", qui avait remporté l'Ours d'Or.