Après "Monuments Men", la vraie histoire des tableaux convoités par les nazis

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/03/2014 à 13H06
Le visage de La Joconde (détail du portrait de Léonard de Vinci)

Le visage de La Joconde (détail du portrait de Léonard de Vinci)

© MICHEL URTADO / MUSÉE DU LOUVRE / RMN-GRAND PALAIS

Le film de George Clooney "Monuments Men" remet en lumière une partie moins connue de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale : la spoliation par les nazis des oeuvres d'art appartenant aux Juifs et le pillage des musées dans toute l'Europe, auquel se sont opposés des résistants.

Lors de l'offensive de l'armée nazie sur l'Europe, un pillage systématique des oeuvres d'art a eu lieu. Pour éviter un tel désastre en France, des milliers de peintures ont été évacuées de la capitale pour être cachées dans le Sud et le Sud-Ouest. Ce fut le cas de la très fameuse Joconde, mais aussi de très grandes toiles (dans les deux sens du terme) de Véronèse, Géricault, Delacroix, Rubens...

Elles furent transportées dans des camions de la Comédie-Française qui servaient habituellement au déplacement des décors de théâtre. Le tableau de Léonard de Vinci, particulièrement fragile et emblématique, fut enfermé dans une caisse à double paroi pendant les transports. Pendant la guerre, il fut caché dans cinq endroits différents avec d'autres toiles : dans le château de François 1er, à Louvigny, dans l'abbaye fortifiée de Loc-Dieu, au musée Ingres de Montauban, puis dans le Lot, au château de Montal.

Pour la petite histoire, il semblerait que George Clooney ait bien intégré qu'il faut "faire le buzz" pour que l'on parle plus encore de son film : en promotion à Milan, il a suggéré que la France rende la Joconde à l'Italie. Il avait déjà fait la même chose à Athènes en demandant le retour des frises du Panthéon exposées en Angleterre. Reste que le tableau de Léonard de Vinci aurait été acheté en bonne et due forme au maître par François 1er...

Le reportage de Luc Truffet, Jean-Luc Pigneux, Ana-Luisa Ruppert :
La bande-annonce du film "Monuments Men" :