« Tatsumi » : comment le manga est devenu adulte

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 01/02/2012 à 17H06
"Tatsumi" d'Eric Khoo

"Tatsumi" d'Eric Khoo

© Happiness Distribution

Film d'animation d'Eric Khoo (Singapour), avec les voix de Tetsuya Bessho, Yoshihiro Tatsumi, Motoko Gollent - 1h36 - Sortie : 1er février

Synopsis : "Tatsumi" célèbre l’œuvre et la vie du mangaka (créateur de mangas) japonais Yoshihiro Tatsumi. Dans le Japon occupé de l’immédiat après-guerre, passionné de manga, il devient auteur lui-même. Sa biographie se mélange à l'adaptation de cinq de ses bandes-dessinées en animation
 

Film d'animation de Eric Khoo (Singapour) - 1h36   Lire la critique

La naissance du manga adulte
Projeté à Un Certain regard à Cannes 2011, « Tatsumi » a retenu toutes les attentions. Film d’animation du taïwanais Eric Khoo, « Tatsumi » est un hommage au créateur de la bande dessinée japonaise pour adulte au sortir de la seconde guerre mondiale.

Le film relève de la fibre de celle de "Persépolis" ou de "Valse avec Bachir". Sur un autre sujet. Celui de l’amour d’un art : du manga pour le propulser à l'âge adulte, et de la reconnaissance d’un artiste. Eric Khoo - à la mise en scène - donne son coup de chapeau à son inventeur, Yoshihiro Tatsumi, dont il irrigue son film de sa vie jusqu"à son invention créatrice.

"Tatsumi" d'Eric Khoo

"Tatsumi" d'Eric Khoo

© Happiness Distribution

Biopic et animation
« Tatsumi » est un grand film à plus d’un titre. A l’heure où les mangas sont de plus en plus lus en France, le film d’Eric Khoo dit pourquoi. Yoshihiro Tatsumi a inventé une forme de manga,  dans les années 60, noire, ancrée dans la réalité des lecteurs, donnant une psychologie profonde à ses personnages, projetés dans une réalité concrète : réaliste. En rupture avec le modèle disneyen, dont il était issu.

Vous apprendrez tout cela en allant voir « Tatsumi » : une histoire du manga pour adulte. Dans une forme qui allie le biopic et la création du maître,  sa vie est en continuité avec son œuvre. Cinq de ses histoires sont magnifiquement mises en scène, dessinées et articulées. Film à sketches ?  Surement pas : un film à la gloire d’un créateur, qui se révèle un tsunami : "Tatsumi"