"Sur la piste du Marsupilami" : gentiment drôle

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 04/04/2012 à 15H04
"Sur la piste du Marsupilami" d'Alain Chabat

"Sur la piste du Marsupilami" d'Alain Chabat

© Pathé Distribution

D'Alain Chabat (France), avec : Jamel Debbouze, Alain Chabat, Fred Testot, Géraldine Nakache, Lambert Wilson, Patrick Timsit - 1h42

Synopsis : Quand Dan Geraldo, reporter en quête de scoop, arrive en Palombie, il ne se doute pas qu’il va faire la plus incroyable des découvertes. Avec Pablito, guide local plein de ressources, ils vont aller de surprise en surprise au cours d’une aventure trépidante et surtout révéler une nouvelle extraordinaire : le Marsupilami, animal mythique et facétieux, existe vraiment !

 

 

Voilà un film qui avait tout pour lui. L'humour cinq étoiles de Chabat, un casting de rêve, de gros moyens et un sujet épatant. Comment expliquer alors que l'on reste un peu sur sa faim ?

 

 

Alain Chabat ne peut être accusé d'infidélité vis à vis du personnage de Franquin. Fan du Marsupilami, il le filme avec amour dans un merveilleux écrin (la forêt vierge de Palombie, le nid plus vrai que nature) et l'a pourvu d'une bouille magnifique. Le Marsupilami, comme prévu, bondit dans tous les coins de l'écran, multiplie les apparitions éclairs. Il faut attendre la moitié du film pour qu'il daigne rester plus d'une seconde en plan fixe, pour nous laisser apprécier la douceur de ses traits et de son pelage moucheté. 

Autour de lui, une chouette bande de personnages tout à fait dignes de l'univers de la BD. Botaniste fou (Fred Testot), vétérinaire escroc mais au bon fond (Jamel Debbouze), journaliste raté en quête de rachat (Alain Chabat), dictateur transformiste, fan de Céline Dion (Lambert Wilson), militaire sans pitié (Patrick Timsit)... Tout ce petit monde s'en donne à coeur joie, multiplie les numéros. On sourit souvent. Les explosions de rire sont plus rares. 

Jamel Debbouze et Alain Chabat dans "Sur la piste du Marsupilami" d'Alain Chabat

Jamel Debbouze et Alain Chabat dans "Sur la piste du Marsupilami" d'Alain Chabat

© Pathé Distribution

Entre le film pour enfants et l'univers décalé des Nuls, Chabat ne choisit jamais vraiment tout à fait son camp. On sort de la séance de bonne humeur, un peu comme après un vieux Pierre Richard. Ce Marsupilami n'est ni raté, ni une grande réussite. Juste un bon moment de cinéma populaire. Avouons-le, on en espérait un peu plus.