"Naruto, The Last", le dernier voyage de l’enfant terrible du manga

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/05/2015 à 10H33, publié le 10/05/2015 à 16H12
Détail de l'affiche de "Naruto, The Last"

Détail de l'affiche de "Naruto, The Last"

© Eurozoom

L’enfant terrible du manga revient au cinéma pour une aventure ultime. Le film "The Last" est ainsi la dernière histoire de la saga Naruto. Il existe dix long métrages tous diffusés sur grand écran au Japon. En France, c'est la première fois qu'un film du Naruto est projeté en salle de cinéma. Sortie le 13 mai.

Dans le village de Konoha, deux années après la 4e guerre des ninjas, Naruto s’apprête à célébrer la fête de l’hiver avec ses amis. Soudain, une météorite déchire la nuit et la lune se rapproche anormalement de la terre. Pour Naruto et les siens, le compte à rebours a commencé. Il faut une nouvelle fois sauver la terre.

Le succès de Naruto

Après 15 ans d’une saga exceptionnelle, le créateur Masashi Kishimoto a décidé de déposer son crayon, le 72e et dernier manga de la série est paru au Japon en novembre dernier. Pour Christel Hoolans,( éditions Kana) qui publie, en France, la saga Naruto, "le succès de Naruto est sans précédent, 17 millions d’albums vendus en France, Naruto est le manga le plus lu en langue française, numéro 1 des ventes alors qu’il ne l’est pas au Japon, dans son propre pays. C’est plus qu’Astérix, Tintin ou One Piece". Un phénomène d’édition dans le monde de la BD. Le manga représente un tiers des ventes du marché de la Bande Dessinée.

Un auteur prolifique

Masashi Kishimoto est né le 8 novembre 1974 dans le département d'Okayama. A l'âge de 20 ans, il reçoit déjà le prix "Hope Step" -décerné par les éditions Shueisha aux jeunes auteurs à l'avenir prometteur- pour son court récit intitulé "Karakuri". Le prix Hope Step fut auparavant attribué à des mangakas aujourd'hui devenus incontournables tels que Yoshihiro Togashi (HxH, Yuyu Hakusho), Nobuhiro Watsuki (Ruroni Kenshin) et Eiichiro Oda (One Piece). On peut d'ailleurs trouver "Karakuri" dans le 18e recueil des lauréats du prix Hope Step paru en 1996 dans la collection Jump Comics.

La clé des personnages

Action, combats et héroïsme font partie de l’histoire comme tout manga appartenant au shonen, ce terme désignant le manga destiné aux jeunes garçons. Mais la clé du succès, dans les aventures de Naruto, se trouve dans les personnages. Naruto fascine surtout parce que ses angoisses sont celles de tous les adolescents. Ce personnage sensible plaît à Simon, 13 ans : « Dans Naruto, le petit garçon, c’est un orphelin, même s’il a eu des problèmes étant petit, il arrive à se défendre et à devenir plus fort que les autres ». L’adolescent vient régulièrement avec le club manga de son collège au Manga Café dans le 13ème arrondissement de Paris. Installés sur des canapés rouges confortables, les fans de superpouvoirs lisent à l’envers leur saga favorite en mangeant des barres de chocolat au thé vert.

A l'image de leurs héros manga

Les plus grands aiment s'habiller comme leurs héros. A plus de 20 ans, ces trois mangakas, dessinateurs de manga, revendiquent leur univers. Ils ont fabriqué leurs costumes qu'ils n'hésitent pas à porter dans le métro.
Fatih, Aurélie et Isabelle aiment le Cosplay, ils se costument à l'image de leur personnage préféré

Fatih, Aurélie et Isabelle aiment le Cosplay, ils se costument à l'image de leur personnage préféré

© DR

Des fans tristes de savoir que désormais, Naruto, c’est fini. Cette fois, c’est sûr, l’apprenti-ninja espiègle, l’ancien cancre de l’école, qui a séduit toute une génération d’enfants, a vraiment bien grandi, et il ne sauvera plus la planète. l'auteur a décidé qu'en 72 tomes publiés au Japon, 66 publiés en France, il avait tout dit sur son célèbre personnage. Tant pis pour les fans du monde entier.

Un auteur très attendu en France

Une consolation toutefois , Masashi Kishimoto, le dessinateur de Naruto ne doit plus travailler comme un forçat chaque semaine pour la prépublication dans l'hebdomadaire Shonen Weekly Jump depuis le n°43 (paru en 1999) publié au Japon. Pendant des années, Son éditeur exigeait qu'il travaille 7 jours sur 7, sans prendre de congés, et comme la série est terminée l'auteur va enfin pouvoir venir en France rencontrer ses fans. L'éditeur Kana qui le publie en France, espère ainsi le faire venir à Paris fin juin, entre deux séries.

La fin des aventures de Naruto, mais pas celles de ses enfants...

De nouvelles péripéties sont prévues avec les enfants de Naruto, de nouveaux personnages à inventer. Des surprises en perspective pour la future progéniture. Nul doute qu'avec des parents comme ça, il faut s'attendre à faire face à des rejetons munis de sacrés caractères !