"Les Moomins sur la Riviera", tout le charme d'un dessin animé "à l'ancienne"

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Mis à jour le 31/01/2015 à 18H46, publié le 31/01/2015 à 18H31
"Les Moomins sur la Riviéra" de Xavier Picard

"Les Moomins sur la Riviéra" de Xavier Picard

Après cinq ans de travail, nous découvrons enfin ces "Moomins", dessinés à la main et adaptés de l'œuvre de la finlandaise Tove Jansson. Une famille naïve et attachante, qui confronte ses jolies valeurs avec un univers de pacotille. Pas de stress, les "Moomins" se sortent de toutes les situations avec bonne humeur. Idéal pour les enfants de 3 ans et plus, et pour leurs accompagnateurs.

La note Culturebox
4 / 5                  ★★★★☆

Dessin animé franco-finlandais de Xavier Picard d'après la bande dessinée de Tove Jansson – Durée : 1h17 – Sortie : 4 février 2015

Synopsis : L’idyllique vallée des Moomins vit des jours paisibles. Mais il ne faut pas se fier aux apparences. L'intrusion d'une bande de pirates dont le navire s'est abîmé sur des récifs va bouleverser la vie tranquille des Moomins et leur donner soif d'aventure. Accompagnés de Snorkmaiden et de Little My, les Moomins embarquent à bord d'un petit bateau à voiles. Victimes d'une violente tempête, ils s'échouent sur une île déserte avant de rejoindre la Côte d'Azur. Suite à un malentendu, la plus belle suite du Grand-Hôtel leur est allouée. Comme des poissons hors de l'eau, Pappa Moomin se lie d'amitié avec un aristocrate et artiste raté tandis que Snorkmaiden tombe sous le charme d'un playboy d’opérette,..
C'est la deuxième fois que les "Moumines" de la Finlandaise Tove Jansson prennent vie et s'échappent des livres de bande-dessinée. En 1990, les Japonais en avaient fait une série d'animation à succès. Les voici, cette fois, sur grand écran, ces petits personnages, animaux qui parlent, dotés de sagesse.

On trouve dans cette tribu : la famille "Moomin", allure d'hippopotames charmants, qui ne voit le mal nulle part et affronte les difficultés de la vie avec flegme ; quelques "compagnons de route" (un chien, une petite fille aux dents acérées, un croisement de rat et de kangourou, …), des rencontres de passage et de bizarres trolls, éléments marquants de l'œuvre de Toe Jansson : dans le film, ils sont surtout présents sous formes de bestioles noires assez repoussantes qui portent avec elles une tripotée de gros mots, et qui finissent enfermées dans un sac… prêtes à l'usage, en cas de besoin.
"Les Moomins sur la Riviera" de Xavier Picard. © Gebeka Films
Produits à l'ancienne, en 2D, dessinés à la main sur papier, ces "Moomins" sont plein de charme, et leur univers épuré rappelle un peu celui de "Babar". Le film s'adresse prioritairement aux plus petits (à partir de trois ans), mais son humour et son regard critique sur le monde l'ouvrent aux plus âgés, adultes compris.

Dans cette aventure, les Moomins s'offrent donc une virée sur la Côte d'Azur, attirés par le soleil et les paillettes. Logés dans un palace, il sont d'abord sous le charme de cette société oisive qui les regarde avec un mélange de curiosité et de moquerie. Ouvrant les yeux, ils vont vite trouver invivable ce monde d'apparences et de vacuité, où l'argent est roi.
"Les Moomins sur la Riviera" de Xavier Picard - © Gebeka Films
Désarmants de gentillesse et de bienveillance, les Moomins accueillent chaque nouvelle rencontre avec curiosité, et lorsque l'intéressement de leurs hôtes se révèle, ils passent tranquillement à autre chose, sans esclandre. "Vivons en paix, cultivons notre jardin et rêvons" disent les Moomins, qui ne manquent ni d'amour ni d'eau fraîche, transmettant avec le sourire leurs bonnes ondes aux jeunes spectateurs.

Les Moomins font également l'objet d'une exposition à Angoulême, présentée dans le cadre du Festival de la BD, et qui restera accessible jusqu'à la fin de l'été.