« Le Lorax » : film d’animation écolo

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 17/07/2012 à 10H35
"Le Lorax" de Chris Renaud

"Le Lorax" de Chris Renaud

© Universal Pictures International France

Film d'animation en 3D de Chris Renaud (Etats-Unis), avec les voix en français de François Berléand, Kev Adams, Alexandra Lamy - 1h27 - Sortie : 18 juillet

Synopsis : Pour conquérir le cœur de sa jolie voisine, Audrey, Ted s’échappe de Thneedville, un monde totalement artificiel où toute végétation a disparu, pour partir en quête d’un arbre vivant. Ted rencontre le Gash-pilleur, un vieil ermite aigri reclus dans sa cabane au milieu de nulle part, et découvrir la légende du Lorax, cette créature aussi renfrognée que craquante qui vit dans la magnifique vallée de Truffala et lutte avec ardeur pour la protection de la nature. Avec l’aide de sa grand-mère, Mamie Norma, Ted va devoir déjouer les pièges de O’Hare et ses sbires pour rapporter à Audrey la dernière graine d’arbre vivant au monde, ce qui va transformer le destin de Thneedville.
 

Graphisme numérique
Film sous bannière américaine, « Le Lorax » repose pour beaucoup sur les épaules d’une équipe d’animateurs français, à l’origine de l’énorme succès de « Moi, moche et méchant » (543 millions de dollars de recettes au compteur). Une continuité esthétique entre les deux films demeure, comme une patte qui imposerait ce nouveau studio, Illumination Entertainment, branche animation des studios Universal.

Encore faut-il y adhérer. Réalisé en images numériques, « Le Lorax » est caractéristique de cet esthétique, où les personnages évoquent des poupées en celluloïd, tant ils sont lisses, un manque de texture ainsi que des couleurs franches et lumineuses complétant le tableau. Dont acte. Destiné au très jeunes, dès l’âge de 3 ans, cet aspect leur échappera sans doute, ou leur conviendra par son univers coloré et rondouillard.

"Le Lorax" de Chris Renaud

"Le Lorax" de Chris Renaud

© Universal Pictures International France

Conte édifiant
Si le graphisme peut décevoir, le conte est, lui, du meilleur cru. "Le Lorax" est adapté d'un ouvrage du Dr. Seuss, auteur et illustrateur américain pour enfants qui, outre-Atlantique, est une sommité. Son message écologique de protection de la nature est universel mais bien articulé dans une histoire plaisante et édifiante qu'ont enrichie brillamment les scénaristes dans le plus grand respect de l'original. Un peu paresseuse dans sa première partie, plus le film avance, plus elle se diversifie et le rythme s’accélère.

La donne écologiste, la critique de la haute finance et du consumérisme prêts à berner les masses à leur profit, sont des thèmes qui passent à destination des plus jeunes, ce qui constitue en soit une réussite.