Films d'animation : décès du père des oursons "Monsieur et Monsieur"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 13/10/2012 à 16H10
Les oursons "Monsieur et Monsieur" de Bretislav Pojar

Les oursons "Monsieur et Monsieur" de Bretislav Pojar

© B.Pojar

Le réalisateur de films d'animations tchèque Bretislav Pojar, principalement connu pour ses films de marionnettes dont les célèbres "Oursons" ("Monsieur et Monsieur"), est décédé vendredi à Prague, peu après son 89e anniversaire, a-t-on appris samedi.

"Venez Monsieur, nous allons jouer", voilà la célèbre phrase qui ouvre les petits films de cette série créée par Bretislav Pojar dans les années 1960 et 1970, mettant en scène deux oursons en peluche, l'un plutôt malin et l'autre plutôt naïf.

Une compilation de trois films de cette série, très populaire auprès de plusieurs générations d'enfants mais aussi d'adultes tchèques, est distribuée en France sous le titre "Monsieur et Monsieur".

Un épisode (en tchèque) des oursons "Monsieur et Monsieur"

Né le 7 octobre 1923 à Susice (sud-ouest), il rejoint après la guerre le studio d'animation tchèque "Bratri v Triku" dirigé par le marionnettiste, cinéaste, illustrateur et peintre Jiri Trnka (1912-1969), son célèbre compatriote et mentor. Bretislav Pojar participe d'abord aux films de ce dernier ("Prince Bayaya", "Le Songe d'une nuit d'été"), avant de réaliser ses propres ouvrages à partir des années 1950, dont "Une Chaumière en pain d'épices" et "Un verre de trop" récompensé à Cannes et à Edimbourg.

Son film "Le Lion et la Chanson" est à son tour récompensé au Festival d'Annecy en 1959. Dans les années 1970, il collabore avec l'Office national du film du Canada ("L'Heure des Anges"), travaille en Inde et dans d'autres pays.

Un autre épisode (en tchèque) de "Monsieur et Monsieur"

Vers la fin des années 1980, l'auteur d'environ 70 films d'animation retourne encore une fois à son sujet de prédilection, cette fois-ci sous forme de collaboration au film "L'Ours" de Jean-Jacques Annaud (1988)

En 2007, Bretislav Pojar reçoit à 83 ans le "Globe de cristal" pour sa contribution artistique exceptionnelle au cinéma mondial.