Animation : les étudiants de l’école MOPA présentent leurs films de fin d'études

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/12/2016 à 17H38, publié le 02/07/2015 à 10H53
L'une des réalisations du MOPA

L'une des réalisations du MOPA

© France 3

Ils achèvent cinq années d’études dans l’une des écoles d’animation les plus en vues. Les élèves de l’école MOPA d’Arles présentaient pour la première fois en public leur film de fin de cursus. Des films que l’on retrouvera à coup sûr les prochains mois dans les festivals internationaux, et qui peut-être leur ouvriront les portes des plus grands studios

C’est dans le magnifique cadre des arènes d’Arles que les élèves de 5e année de l’école MOPA (Motion Picture in Arles, ex Supinfocom) ont présenté leur travail de l’année en présence de leurs professeurs, de leur famille et amis, mais aussi d’un invité d'honneur, le parrain de la promotion 2015, Sylvain Chomet, réalisateur "césarisé" des "Triplettes de Belleville" et de "l'Illusionniste".
 
Un film de fin de diplôme qui est aussi désormais leur CV. Et c’est avec lui qu’ils tenteront d’intégrer dans les prochains mois un grand studio d’animation en France, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis.

Reportage : J.Hessas, X.Schuffenecker, A.Vergnault
Pépinière de talents
 
Et depuis sa création dans les années 2000, l’école d’Arles a gagné en réputation. Le travail de ses étudiants est régulièrement sélectionné dans les festivals internationaux y compris les plus prestigieux comme les Oscars, ou Cannes. En mai dernier et pour la deuxième année consécutive un film de fin d’études était présenté sur la Croisette.
Une autre réalisation du MOPA

Une autre réalisation du MOPA

© France 3
 
Une formation reconnue comme en témoigne les 600 sélections internationales et 52 prix décrochés par les étudiants de l’école dont beaucoup travaillent désormais pour des studios de renom. Une qualité de formation qui a un coût, 36 000 euros pour 5 ans. Mais le cursus est ouvert aux étudiants boursiers.


Extrait de "Leonardo" (Raphaëlle Plantier, Félix Hazeaux, Thomas Nitsche, Edward Noonan et Franck Pina) sélectionné à Cannes cette année :