Angelina Jolie révèle qu'elle s'est fait enlever les deux seins

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/05/2013 à 18H50, publié le 14/05/2013 à 09H02
Angelina Jolie (Londres, avril 2013)

Angelina Jolie (Londres, avril 2013)

© Alastaire Grant / AP / SIPA

Angelina Jolie a révélé mardi qu’elle avait subi une ablation des deux seins pour prévenir un risque très élevé de cancer du sein et des ovaires. L'acteur américain Brad Pitt, compagnon de l'actrice a salué une décision "absolument héroïque".

L’actrice américaine âgée de 37 ans écrit dans une tribune publiée par le New York Times qu’elle a subi cette opération car elle est porteuse du gène défectueux BRCA1 qui accroît fortement le risque de cancer.
 
Dans sa lettre intitulée "Mon choix médical", elle indique qu’avant l’opération, le risque qu’elle déclare un cancer du sein était de 87%, celui qu’elle développe un cancer des ovaires de 50%. La mère d’Angelina Jolie est morte à l’âge de 56 ans d’un cancer.
 
"Quand j'ai su quelle était ma situation, j'ai décidé de prendre les devants et de minimiser les risques autant que possible, a-t-elle écrit. J'ai décidé de subir une double mastectomie préventive".
 
Après les seins, les ovaires
"J'ai commencé par les seins, le risque de cancer du sein étant plus élevé que le risque de cancer des ovaires, et l'opération est plus complexe."
 
L'actrice raconte que le 27 avril, elle a terminé les trois mois de l'intervention médicale. Puis elle en détaille les étapes, jusqu'à la pose des implants mammaires.
 
"Je voulais dire aux femmes que la décision de subir une mastectomie n'a pas été facile à prendre. Mais je suis très heureuse de l'avoir prise", dit-elle, précisant que les risques de cancer du sein ne sont plus que de 5%. "Je peux dire à mes enfants qu'ils n'ont plus besoin d'avoir peur de me perdre en raison d'un cancer du sein", se réjouit-elle.
 
Angelina Jolie et son compagnon Brad Pitt, à qui elle rend hommage pour son amour et son soutien, ont six enfants dont trois ont été adoptés.  "Ayant été le témoin privilégié de cette décision, je trouve le choix d'Angie, tout comme celui de beaucoup d'autres femmes dans son cas, absolument  héroïque", a affirmé Brad Pitt dans les colonnes de l'Evening Standard.

L'actrice a le sentiment que cette intervention ne diminue en rien à sa féminité.

Elle explique qu'elle a décidé de rendre publique cette histoire pour que d'autres femmes puissent bénéficier de son expérience : "Il y a de nombreuses femmes qui ne savent pas qu'elles sont menacées de cancer. J'espère qu'elles aussi pourront subir un test génétique. Si elles courent un risque important, qu'elles sachent qu'il y a des solutions."