Andréa Ferreol, le cinéma n'est pas son seul art

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 09/06/2011 à 16H48
Andréa Ferreol, le cinéma n'est pas son seul art

Andréa Ferreol, le cinéma n'est pas son seul art

© Culturebox

Andréa Ferréol est l'invitée des "Cinq dernières minutes" du 13 heures de France 2. Actrice est son métier, collectionneuse d'art est sa passion. Elle organise depuis cinq ans à Aix-en-Provence des "Flâneries d'art", un rendez-vous d'art contemporain en plein air.

Aix-en-Provence est sa ville natale. Elle y est revenue après avoir partagé sa carrière entre la France et l'Italie. Jeune femme, elle a fait ses début dans le milieu du théâtre contre l'avis de ses parents, allant prendre des cours d'art dramatique à Paris. Modestement, elle a accepté tous les petits rôles proposés, jusqu'à relever un défi posé par Marco Ferreri : il lui demande de prendre 25 kilos pour son film. Il s'agit de la "Grande Bouffe". Succès et polémique immenses. Truffaut, Monnet, Mocky la feront tourner par la suite, Commencini, Ettore Scola de l'autre côté des Alpes. Andréa Ferréol raconte aujourd'hui qu'elle ramenait régulièrement des oeuvres d'art de ses tournages. Aujourd'hui, elle va plus loin en invitant des artistes à venir exposer leurs oeuvres dans sa ville.
A voir aussi sur Culturebox :
- Les autres entretiens "Les 5 dernières minutes"
- Quinze-artistes-pour-un-festival-des-arts-éphémères-à-Marseille
- Chemin-artistique-et-sculptures-aux-4-vents-à-Vatilieu