Christophe Alévêque rit de tout à Dinard

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 07/05/2009 à 10H32
Christophe Alévêque rit de tout à Dinard

Christophe Alévêque rit de tout à Dinard

© Culturebox

"C'est la société qui est molle, moi je suis normal". Ainsi parle Christophe Alévêque, que l'on définit si souvent comme un homme insolent, en colère. Il proposait à Dinard son nouveau spectacle, dans le cadre du festival les"Estivales du rire". Dans sa ligne de mire, entre autre, "un petit homme".

"Puisqu'il vaut mieux en rire que de tomber dans la dépression" a dit en préambule Christophe Alévêque, le 6 mai 2009, devant Le Fouquet's. C'est à cet endroit que plusieurs dizaines de personnes sont venues célébrer deux ans de sarkozysme, en entonnant le nouvel hymne, "Mille colombes", de Mireille Matthieu, souvenir du soir de la prise du pouvoir de l'actuel président de la république :
Christophe Alévêque est de ceux pour qui l'impertinence et l'intégrité avec ses convictions profondes vont de pair. Il y a quelque chose de rafraîchissant dans cet humour, de libérateur. Il nous rappelle Pierre Desproges en son temps, et ils ne sont pas assez nombreux, ces humoristes de gauche ou de droite, à piétiner les conventions pour provoquer en nous une réflexion une rigolade bien plus franches..