Un concert en hommage à Cabu dans sa ville natale

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/01/2016 à 10H34, publié le 08/01/2016 à 10H35
Michel Cabut (2e à partir de la gauche, sur scène) s'adresse au public lors du concert en hommage à son frère Cabu, le 7 janvier 2016 à Châlons-en-Champagne

Michel Cabut (2e à partir de la gauche, sur scène) s'adresse au public lors du concert en hommage à son frère Cabu, le 7 janvier 2016 à Châlons-en-Champagne

© François Nascimbeni / AFP

Jeudi soir, Châlons-en-Champagne a rendu hommage en musique à Cabu, pour le premier anniversaire de son assassinat lors de l'attentat contre Charlie-Hebdo. Un concert de jazz, la musique dont raffolait le dessinateur, a été donné par son frère, Michel Cabut.

Jean Cabut, dit Cabu, né le 13 janvier 1938 à Châlons-en-Champagne et mort le 7 janvier 2015, admirait particulièrement Cab Calloway, Duke Ellington ou Louis Armstrong, mais aussi Charles Trenet, roi du swing made in France.

Jeudi soir, environ un millier de personnes ont bravé le froid pour assister au concert du Hot Swing Orchestra, le quintet du batteur Michel Cabut sur la place de l'Hôtel de Ville dont la façade était décorée d'un grand portrait de Cabu et de deux dessins emblématiques, "le beauf" et sa femme. Le groupe a joué des standards des artistes qu'aimait Cabu et des chansons de Trenet.

Extraits du concert donné en hommage à Cabu dans sa ville natale

"Un moment aussi festif que possible"

"C'est la première fois que je me manifeste publiquement, en ce jour anniversaire je tenais absolument à un moment aussi festif que possible dans notre ville natale", a souligné le frère du disparu. Sur scène, submergé par l'émotion, il a simplement salué le public avant de rejoindre sa batterie.

"On est là pour se souvenir, pour rendre hommage aux victimes car on est encore Charlie", a expliqué à l'AFP Bernard, 62 ans, venu d'une commune voisine pour l'occasion. "C'est encore tôt pour un événement commémoratif, mais il fallait que Châlons marque simplement cette date par un moment de souvenir", a expliqué de son côté Benoist Apparu, le député-maire LR de la ville.

Michel Cabut rêve d'une grande expo Cabu à Châlons

Selon Michel Cabut, une grande exposition des dessins du père du "Beauf" et du "Grand Duduche" pourrait "un jour" être organisée à Châlons-en-Champagne. "On a archivé près de 33.000 dessins. Il est vivant, son oeuvre est là pour le garder vivant dans nos cœurs."

"Dire qu'ils lui ont donné la légion d'honneur ! Il doit se retourner dans sa tombe de rire, mais jamais il n'y aura de rue Cabu", a encore affirmé Michel Cabut.

Cabu a été inhumé le 14 janvier 2015 au cimetière de l'ouest situé à quelques centaines de mètres de la mairie. "On va jouer fort pour qu'il puisse entendre", a ajouté son frère avant de monter sur scène.