Cannes à J-5 du palmarès: où sont les femmes ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 22/05/2012 à 07H10
Film projeté en Compétition officielle.

Film projeté en Compétition officielle.

© The Weinstein Company

Brad Pitt, Ken Loach, Raymond Depardon, Benoît Delépine/Gustave Kervern, Benoît Poelvoorde, Albert Dupontel : tout ce beau monde va se retrouver sur les marches ce mardi soir pour quatre films de la sélection officielle. Mais où sont les femmes ?

L’absence de réalisatrices dans la sélection officielle à fait des vagues, une association américaine allant jusqu’à porter plainte contre cet état de fait. Un bémol : « Journal de France » projeté en Séance spéciale est signé Claudine Nougaret et Raymond Depardon. Reconnaissons que c’est bien peu.
 

C’est vrai que le casting de ce septième jour de Festival est une journée de « mecs ». Espérons que Brad Pitt vienne avec Angelina Jolie pour enjoliver un peu les marches. Il défend « Killing Them Softly » un thriller d’Andrew Dominik (« L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford ») où jouent également Ray Liotta, Gianni Gandolfini et Richard Jenkins. Mais où sont les femmes ?

Ken Loach vient présenter « La Part des anges » avec des inconnus. Au moins, on est fixés. Un très bon Loach, hilarant. La salle était pliée lors de la première de presse. Mais pas un talon aiguille à l’horizon. Et le seul rôle féminin est une garçonne. Les personnages du film sont bien en kilt, mais c’est un peu juste… Il y a bien la musique au programme de ce mardi, mais c’est Carlos Jobim qui occupe la place avec un documentaire qui lui est consacré en séance spéciale, « La Musique selon Tom Jobim ».
 

Benoît Delépine et Gustave Kervern qui présentent « Le Grand soir » à Un Certain regard, ne vont pas relever le niveau, avec leur histoire de deux frères punk anarchistes. Quoi que. La coiffure en crête, ça fait poule, non ?… Non, ça fait coq. Décidemment, où sont les femmes ?