Brodinski et The shoes, nouveaux ambassadeurs rémois de l'électro française

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 26/03/2009 à 13H46
Brodinski et The shoes, nouveaux ambassadeurs rémois de l'électro française

Brodinski et The shoes, nouveaux ambassadeurs rémois de l'électro française

© Culturebox

Présentation de Brodinski et The Shoes, deux projets electro rémois qui jouent à l'international.

Brodinski alias Louis Rogé (Brodinski ça sonnait mieux que Dj Rog !) est considéré par beaucoup comme le petit prodige de l'électro. A 16 ans, il passait déjà ses nuits et ses journées sur internet et c'est sur son ordinateur qu'il a bidouillé ses premiers mixes. Il s'est d'abord fait la main dans les soirées étudiantes  avant d'être repéré lors d'une soirée Bonheur Binaire à La Cartonnerie de Reims. Il en sera le résident dès 2006. Son titre "Bad runner" fera un buzz sur internet. Aujourd'hui, à 22 ans, il est tête d'affiche de soirées et de festivals.
Quant à The shoes, Guillaume Brière et Benjamin Lebeau (31 ans tous les deux), ils se sont rencontrés en 1988 au collège. En 2003,  ils  commencent par faire du rock'n'roll avec The film, leur première formation, puis ont changé de registre même si pour eux, leur musique reste rock mais avec beaucoup plus de machines, "c'est fait pour danser" reconnaissent-ils. Pour le nom du groupe : ils ne voulaient pas montrer leurs têtes. Leur manager, énervé, leur a dit de prendre une photos de leurs chaussures et de la mettre sur Myspace...Et voilà, c'est resté ! A quoi ça tient, la vie d'un groupe !