Bernard Giraudeau, l'artiste vagabond, s'en est allé

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 17/07/2010 à 15H18
Bernard Giraudeau, l'artiste vagabond, s'en est allé

Bernard Giraudeau, l'artiste vagabond, s'en est allé

© Culturebox

Retour sur la carrière riche et éclectique du comédien Bernard Giraudeau, mort le 17 juillet 2010 à l'âge de 63 ans. L'artiste aux talents multiples luttait depuis plusieurs années contre le cancer.

Avec son physique (yeux bleus et sourire ravageur), Bernard Giraudeau aurait pu jouer éternellement les séducteurs. Heureusement, cet amoureux de la mer et des horizons lointains ne pouvait pas se laisser enfermer dans un tel carcan. Au final, il aura tout jouer : les gars bien, les psychopathes, les pervers, les prélats, les aventuriers...Pourtant, rien n'était gagné d'avance. Quand, après avoir bourlingué durant quatre ans sur les mers du globe pour la Marine Nationale, il s'engage sur la voie de la comédie, on lui reproche sa mauvaise diction, sa démarche chaloupée. Mais Giraudeau est un bosseur : cours de danse, d'élocution...Il sort Premier Prix de comédie classique et moderne au Conservatoire mais refusera d'entrer à la Comédie Française. Rien de lisse, rien de tiède chez cet homme plus complexe qu'en apparence et qui disait : "Le voyage a été ma seule école, la fuite est devenue ma psychanalyse, la seule manière d'entrer en moi-même et d'y être bien".

A voir aussi sur Culturebox :
L'auteur : 1 livre un jour, Cher amour de Bernard Giraudeau
Le voyageur : A Saint-Malo le Festival des Etonnants Voyageurs fête ses 20 ans
Sara Giraudeau joue Colombe à  la comédie des Champs-Elysées