Azoulay : "L'ensemble des manifestations" culturelles "peut être maintenu"

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/07/2016 à 19H51, publié le 15/07/2016 à 16H08
La scène du Nice Jazz Festival en 2015

La scène du Nice Jazz Festival en 2015

© PHOTOPQR/NICE MATIN / Franck Fernandes / maxppp

La ministre de la Culture Audrey Azoulay a encouragé vendredi le maintien des manifestations culturelles au lendemain de l'attentat survenu à Nice durant les festivités du 14 Juillet. Alors que le monde de la culture et de nombreuses villes ont exprimé leur solidarité, plusieurs manifestations ont toutefois été annulées. D'autres se tiendront à grand renfort de sécurité.

"Une réunion ministérielle s'est déroulée ce (vendredi) matin en marge du conseil de Défense pour confirmer que l'ensemble des manifestations en France peut être maintenu sauf si des circonstances locales le justifient et dans le cadre d'un dispositif de sécurité adapté", a assuré la ministre de la Culture vendredi après-midi dans un communiqué.

"Plus que jamais, défendre la place de la culture"

"Plus que jamais, nous devons défendre la place de la culture dans notre société et sa capacité de rassemblement autour de propositions d'artistes", a ajouté Audrey Azoulay, soulignant que "notre défi est de rester unis et de ne céder en rien". La ministre a indiqué qu'elle se rendrait samedi comme prévu aux Francofolies de La Rochelle, "où un moment d'hommage et de recueillement sera organisé".

Elle ira également "dans les prochains jours à la rencontre du public, soutenir les artistes et les organisateurs de festivals", a-t-elle ajouté. Audrey Azoulay a rappelé qu'"un fonds de soutien spécifique a été créé qui accompagne les scènes et les festivals dans le renforcement nécessaire des mesures de sécurité, partout en France".

Des événements culturels annulés ou décalés

Cependant, plusieurs manifestations prévues dans l'hexagone ont été annulées depuis la tragédie survenue jeudi soir. D'autres ont, en revanche, décidé de se maintenir, annonçant des renforts en matière de sécurité.
 
Dans un tweet posté dans la nuit de jeudi à vendredi, Christian Estrosi, président de la région Paca, a annoncé la double annulation du concert de Rihanna prévu ce vendredi soir à l'Allianz Arena de Nice et de la 68e édition du Nice Jazz Festival (prévue du 16 au 20 juillet).

Non loin de la ville meurtrie, à Juan-les-Pins, les organisateurs du festival "Jazz à Juan" ont déclaré à l'AFP que sa 56e édition serait suspendue pendant quatre jours, soit jusqu'à la fin du deuil national. Une nouvelle réunion de sécurité sera organisée lundi pour examiner les  conditions des concerts suivants, a-t-on précisé. La manifestation parallèle "Jazz Off", avec des concerts prévus dans les  rues et sur les places d'Antibes et de Juan-les-Pins, est quant à elle complètement annulée pendant toute la durée du festival.

Du côté des spectacles pyrotechniques, les municipalités de Chambéry et de Marseille ont annoncé l'annulation du traditionnel feu d'artifice de la Fête nationale. En Corse, Porto-Vecchio a fait de même. Le feu d'artifice de Saint-Etienne, initialement prévu samedi, a été quant à lui reporté "à la rentrée".

Initialement annoncé comme annulé, le spectacle d'ouverture du Festival Jeux du Théâtre de Sarlat, en Dordogne, avec Philippe Torreton, est en revanche finalement maintenu lundi, avec une minute de silence au début de la représentation..
        
À Avignon, des applaudissements pour "les forces de vie"

Certains événements culturels sont en effet maintenus en rendant hommage aux victimes par une minute de silence, comme à Arles (à 21h30) ou à la Rochelle aux Francofolies (à 19h). Au Festival d'Avignon, c'est un texte qui est lu avant chaque représentation pour inciter le public à se manifester par des applaudissements. "Face à ceux qui veulent imposer le silence, nous vous proposons non pas de  faire une minute de silence mais d'applaudir ensemble les forces de vie", demandent les organisateurs dans ce texte.

La dernière soirée du festival Jazz à Vienne (Isère) est aussi maintenue vendredi. Même chose aux Nuits de Fourvière, qui s'achèveront le 31 juillet à Lyon. "Les mesures de sécurité avaient déjà été renforcées par rapport aux éditions  précédentes, suite aux attentats de novembre 2015", a souligné la porte-parole.

À Strasbourg, où le spectacle d'été de la Cathédrale (un son et lumière sur une des façades de la cathédrale) est programmé, la sécurité va en revanche être renforcée, a annoncé le maire (PS) Roland Ries.

De leur côté, les Francofolies veulent continuer "à faire la fête, malgré tout", avec une "pensée avec ceux qui ont été touchés dans leur chair" jeudi soir à Nice, a souligné vendredi son patron Gérard Pont. "Etre rassemblés autour de la musique, c'est la meilleure réponse qu'on puisse donner", a estimé le responsable du festival rochelais, où une minute de silence devait donc être observée vendredi à 19H00 avant le début des concerts sur la grande scène (Jain, Feu! Chatterton, Ibrahim Maalouf, Aaron, Louise Attaque).