Virgin Megastore : un plan social présenté le 19 avril aux syndicats

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/04/2013 à 16H08
Le Virgin Megastore de Marseille

Le Virgin Megastore de Marseille

© BORIS HORVAT / AFP

La direction de Virgin Megastore a annoncé vendredi qu'elle présenterait un "premier projet de plan de sauvegarde de l'emploi" le 19 avril aux représentants du personnel de l'enseigne de produits culturels qui emploie un millier de salariés.

Dans un communiqué, transmis à l'issue d'un comité d'entreprise (CE) extraordinaire, la direction a indiqué, sans chiffrer le nombre de postes visés, qu'"un premier projet de plan de sauvegarde de l'emploi serait remis aux représentants du personnel" à l'issue du prochain CE le 19 avril. 

La direction de l'enseigne, en redressement judiciaire depuis la mi-janvier, précise que les discussions sur ce plan débuteront à  l'occasion d'un autre CE prévu le 26 avril. Dès lundi, la présidente de Virgin Christine Mondollot, avait évoqué la perspective d'un "important plan social", les offres de reprise déposées à l'issue de la date butoir étant loin de permettre de sauver tous les emplois.

De fait, sur cinq offres partielles, dont seules trois préservent des emplois selon les syndicats, la plus importante émane de la société d'arts créatifs Rougier et Plé et ne porte que sur 11 magasins employant 285 salariés. Deux autres offres portent chacune sur la reprise d'un magasin, les deux dernières étant des offres de rachats de droit au bail ou de résiliations amiables de baux. Aucune de ces offres ne propose de reprendre le coûteux magasin amiral sur les Champs-Elysées, qui emploie 184 salariés. 

Dans son communiqué, la direction de Virgin précise que le tribunal de commerce examinera  le 23 mai la version définitive des offres de reprise qui "doivent être améliorées tant d'un point de vue social que financier". L'enseigne, qui compte 26 magasins et emploie 960 salariés, souffre de l'effondrement des marchés physiques du disque, du DVD et du livre, et de la concurrence de la distribution sur internet.