Un musée d'art ludique ouvre aux Docks, à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/11/2013 à 17H01
Exposition "Pixar" au musée d'Art Ludique : une sculpture de l'un des personnages du film "Sauver Nemo"

Exposition "Pixar" au musée d'Art Ludique : une sculpture de l'un des personnages du film "Sauver Nemo"

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Faire accéder au rang d'art contemporain la BD, le manga, le cinéma d'animation et les jeux vidéo, c'est l'objectif d'Art Ludique, le premier musée consacré à cet univers, qui ouvre ses portes, samedi à Paris avec l'exposition "Pixar, 25 ans d'animation".

"Ca faisait 10 ans qu'on essayait d'avoir un musée sur l'art de +l'entertainment+ à Paris. C'est un rêve de gosse qui se réalise", se réjouit son fondateur Jean-Jacques Launier, qui assure que "c'est le premier musée au monde de ce type".

La 1re exposition est consacrée à "Pixar, 25 ans d'animation"
Situé au sein des Docks, près de la gare d'Austerlitz, "Art Ludique, le musée" accueille sur 1.200 mètres carrés l'exposition temporaire "Pixar, 25 ans d'animation", dédiée au studio d'animation américain (Toy Story, 1001 pattes, Monstres & Cie, Ratatouille...) propriété de Disney, présentée jusqu'au 2 mars 2014.
Exposition Pixar au musée d'art ludique : un des personnages du film "Ratatouille"

Exposition Pixar au musée d'art ludique : un des personnages du film "Ratatouille"

© FRANCOIS GUILLOT / AFP
Dessins de recherche au fusain, au feutre ou à la gouache, collages, études de personnage, story-board, sculptures.... à travers les 500 pièces originales exposées, "c'est tout l'univers de création des films de Pixar qui est présenté", explique Jean-Jacques Launier. "Pour moi, les studios comme celui de Pixar sont comparables au ateliers de la Renaissance. C'est un assemblage d'artistes", estime ce passionné, qui possède la galerie Artludik consacrée aux mêmes thèmes à Paris.

"L'animation, c'est d'abord du dessin et de la peinture. La technologie de l'ordinateur n'est qu'un outil, ça ne remplace en rien le côté artistique", poursuit celui qui a déjà organisé fin 2004 l'exposition consacrée aux dessinateurs Miyazaki et Moebius, au musée de la Monnaie de Paris.

Parmi les pièce majeures de l'exposition Pixar, le dessin original de la lampe qui a servi de logo à Pixar, réalisé par son fondateur John Lasseter, ou le "Zoetrope", dispositif optique inspiré de ceux du XIXe siècle, qui permet de donner l'illusion du mouvement à partir de statuettes de "Toy Story". Enfin, grâce au "Artscape", le visiteur pourra s'immerger dans les décors des dessins d'animation.

Une collection permanente dans un deuxième temps
"Ado, j'aurais adoré avoir un lieu comme celui-ci. J'ai toujours été très frustré que les artistes que j'admirais n'aient pas d'espace dédié à la hauteur de leur talent", explique-t-il en estimant que son musée est à la fois "populaire" et "d'avant-garde". "Même si ça n'a pas toujours été le cas, la notion d'art est acquise", conclut Jean-Jacques Launier qui entend dans un deuxième temps constituer une collection permanente pour meubler son musée.


Exposition "Pixar, 25 ans d'animation" au Art Ludique, le musée. Les Docks - Cité de la Mode et du Design. 34 Quai d'Austerlitz. Paris. Lundi au vendredi : de 11h à 19h (nocturne vendredi 22h). Samedi et dimanche : de 10h à 20h.