Un hommage planétaire pour Steve Jobs

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/10/2011 à 08H39
Steve Jobs est décédé mercredi à l'âge de 56 ans

Steve Jobs est décédé mercredi à l'âge de 56 ans

© GHNASSIA ANTHONY/SIPA

Apple a annoncé mercredi soir la mort de son emblématique ancien directeur général Steve Jobs, âgé de 56 ans, qui avait cofondé la société en 1976 et orchestré le lancement des produits vedettes de la marque, du Mac à l'iPad, en passant par l'iPod ou l'iPhone. Sur tous les continents, on salue ce créateur de génie. "Il a changé le monde" a dit le premier ministre australien.

"Le monde a perdu un visionnaire" pour Barack Obama. Selon Michael Bloomberg, maire de New York, "l'Amérique a perdu un génie dont on se souviendra comme d'Edison et d'Einstein, et dont les idées vont façonner le monde pendant plusieurs générations". "Le monde voit rarement des gens qui ont une influence aussi importante que celle que Steve a eue. Ses effets se feront encore ressentir pendant plusieurs générations", témoigne Bill Gates. Même ses concurrents les plus acharnés déposent les armes : pour le PDG de Sony, "l'ère numérique a perdu son étoile". G.S. Choi, le patron de Samsung - qui a multiplié les procès contre Apple - qualifie Steve Jobs de "grand entrepreneur". 

Dans le monde entier, les fans des produits Apple se mobilisent. Sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook, stars ou anonymes, rendent hommage à "l'incroyable créateur" qu'était le co-fondateur d'Apple. Quelques minutes après l'annonce du décès, près de 20% des messages envoyés sur Twitter à San Francisco contenaient les termes "Steve Jobs", selon le site spécialisé Trendistic. En Chine, où la marque Apple fait l'objet d'un véritable culte, 35 millions de microblogs à la mémoire de Steve Jobs ont été recensés jeudi à la mi-journée.

Il avait créé Apple dans un garage

Né à San Francisco le 24 février 1955, Steve Jobs souffrait de graves problèmes de santé depuis plusieurs années. Il a été atteint en 2004 d'une forme rare de cancer du pancréas et a subi une transplantation du foie en 2009. En congé maladie depuis janvier dernier, il avait annoncé sa démission de son poste de directeur général le 24 août, cédant les rênes à son numéro deux Tim Cook. 
Steve Jobs avait confondé l'entreprise dans un garage en 1976 avec Steve Wozniak. Il avait démissionné en 1985 au terme d'une lutte de pouvoir interne et le groupe avait périclité jusqu'à son retour aux commandes en 1997. Il avait depuis orchestré le lancement des produits vedettes de la marque à la pomme croquée: de l'ordinateur iMac en 1998 à la tablette iPad en 2010, en passant entretemps par le baladeur numérique iPod (2001) ou le téléphone multifonctions iPhone (2007).

En 2011, Apple est devenue temporairement la plus grosse société au monde, pesant environ 350 milliards de dollars en Bourse, se disputant depuis la première place avec le géant pétrolier ExxonMobil. La marque à la pomme croquée a présenté mardi la nouvelle génération de son smartphone vedette, l'iPhone 4S, plus puissant et doté de plusieurs innnovations, dont des commandes vocales.

La vidéo oubliée: en 1984 Steve Jobs présente le Macintosh