Tourisme culturel buissonnier en Auvergne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/06/2012 à 16H02
Vue de Moulins depuis le pont Régemorte

Vue de Moulins depuis le pont Régemorte

© Jérôme Mondière

Quelque peu négligée, hors sa chaîne des puys, l’Auvergne regorge d’un patrimoine paysagé et culturel d’exception qu’une nouvelle forme de tourisme met au jour. Michel Floirat, grand-reporter installé dans la région, se met à disposition pour faire découvrir une terre, des sites d’exception mais aussi des hommes et des femmes du cru, avec des formules des plus originales.

Artenses
Cet auteur de reportages en Afrique et en Australie, également chroniqueur gastronomique, passionné de belles voitures, s’est pris d’un coup de cœur pour cette région. Il a fait le choix de s’installer dans un petit village de l’Allier près de Moulin, terroir qu’il n’a de cesse d’arpenter pour la faire partager.

Michel Floirat a de ce fait créé le site Internet Artenses sur lequel il propose des formules d’exploration et de découvertes, réservées à deux ou trois personnes, pour lesquelles il se métamorphose en guide et chauffeur sur des itinéraires ciblés d’une demi-journée ou d’une journée.

« Gentleman driver », Michel Floirat lève le voile sur une Auvergne secrète et insolite, en limousine (Peugeot 508 ou Audi A6), à la rencontre de châteaux parfois habités par une même famille depuis cinq siècles. Des lieux privés dont les habitants sont une mémoire, reflet d’un vécu qui participe aussi d’un patrimoine, au même titre que les bâtisses qu’ils occupent. Des gardiens de l’Histoire et d’histoires.

Les ruines du château de St Chely d’Apcher, l'une des huit anciennes baronnies du Gévaudan. Lozère

Les ruines du château de St Chely d’Apcher, l'une des huit anciennes baronnies du Gévaudan. Lozère

© David Frobert

Voyager moins loin et mieux
Mais le charme n’est pas que dans la noblesse des pierres séculaires. Il passe aussi par les haltes dans des bistrots désuets, l’architecture des villes thermales, la traversée de hameaux pittoresques, la dégustation de l’ultime cuvée du dernier bouilleur de cru du département, de mets du terroir et de goûters à l’heure du thé…

Les amateurs de flâneries, de découvertes patrimoniales et de personnages se retrouveront dans les neuf parcours que propose Michel Floirat autour de Moulins, Vichy, Clermont-Ferrand et Brioude. Rencontres, pique-nique sous des arbres tricentenaires, héros locaux, vignobles et tourisme industriel, églises romanes d’exception, promenade gastronomiques… autant de thèmes qui recouvrent le patrimoine local. 

Le château d'Alleuze (Cantal)

Le château d'Alleuze (Cantal)

© Joël Damase

Légendes, ruines et fantômes
Parmi les visites proposées, celles des fantômes du bourbonnais est peut-être la plus inattendue.
A l’écart des grands axes, des chapelles romanes, des ruines gothiques surplombent des roches magmatiques où rôdent quelques légendes aux réminiscences spectrales. Le château d’Alleuze, dans le Cantal, n’est pas des moindres. Construit aux XIIe et XIVe siècles, il a tout de l’architecture médiéval, évocatrice d’un Horace Walpole, inventeur du roman gothique au XVIIIe siècle.

Avec ses fondations du XIIe siècle et ses dernières modifications du XVe, le château de Domeyrat, en Haute-Loire, est du même acabit. Magnifique ruine évocatrice de ce que l’on appelait également les « romans terrifiants » dont Ann Radcliff fut le fer de lance, les amateurs de fantastique s’y retrouveront.

Contact et coordonnées :
Détail des itinéraires, programmes et tarifs : Artenses
Michel Floirat : 06.80.14.30.77