"Yes We CANut" : un slogan, une affiche contre la fermeture du Musée des tissus

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/06/2017 à 16H38, publié le 01/06/2017 à 15H23
Le cri d'alarme du Guignol de Lyon pour sauver le musée des tissus - "Yes We CANut" créé par l'artiste muraliste Alex Berratta

Le cri d'alarme du Guignol de Lyon pour sauver le musée des tissus - "Yes We CANut" créé par l'artiste muraliste Alex Berratta

© France 3 / Culturebox

C'est une oeuvre à la fois militante et artistique qui a fleuri ces dernières semaines dans les rues de Lyon. Sur l'affiche, la figure légendaire de Guignol lance un slogan : "Yes We CANut" emprunté à une figure emblématique, Obama. Au-delà de l'aspect humoristique, Alexandre Berretta, le créateur du graffiti, veut en faire un mouvement de protestation contre la fermeture du musée des tissus.

Quand il a eu connaissance de la menace de fermeture du musée des tissus de Lyon, Alexandre Berretta, un jeune étudiant de la prestigieuse Ecole Emile Cohl, a immédiatement souhaité réagir. Et comme sa meilleure arme est son talent artistique, il a imaginé une affiche qui reprend un slogan mondialement connu adapté à une figure typiquement lyonnaise. Si vous promenez dans les rues du quartier de la Croix-Rousse, à Lyon, amusez-vous à retrouver le visage de Guignol qui lance avec désinvolture son "Yes We CANut" !

Reportage : R. Gardette / J. Adde / C. Boutain

Guignol, les canuts et le musée des Tissus 

Si Alexandre Berretta a choisi de détourner les paroles et l'affiche du Président Obama, lors de sa première campagne électorale, avec la figure de Guignol, c'est d'abord pour lancer un cri d'alarme. Lyon, capitale de la soierie durant cinq siècles grâce aux ateliers de la Croix-Rousse et aux "Canuts", les tisseurs de soie lyonnais, a connu un essor considérable au XIXe siècle. Toute cette histoire est retracée par l'exceptionnelle collection du Musée des Tissus de Lyon qui est sous le coup d'une menace de fermeture. 

Très inspirée de l'affiche créée pour le président américain par l'artiste Shepard Fairey, celle d'Alex s'empare des éléments de lutte ancestrale et contemporaine et reprend chez Guignol ses fameux coups de gueule. 
Le cri d'alarme de Guignol"Yes We CANut" dans la fameuse traboule La Cour des Voraces sur les pentes de la Croix-Rousse

Le cri d'alarme de Guignol"Yes We CANut" dans la fameuse traboule La Cour des Voraces sur les pentes de la Croix-Rousse

© Alexandre Berretta

Un concours ouvert à tous

L'artiste muraliste prolonge son action et invite les Lyonnais à participer de manière ludique à un concours photo jusqu'au 15 juin, à 23 h 59 précises. Le but est trouver dans la ville de Lyon, les affiches "YES WE CANut", de se prendre en photo devant, en faisant le guignol (dans le respect d’autrui) et de poster le résultat sur Facebook et Instagram, en intégrant le hastag, #YESWECANut.
Les photographies les plus originales et les plus drôles seront récompensées par un totebag signé, ou un print signé de la main de l’artiste. Le phénomène est rapidement devenu viral sur les réseaux sociaux. "Je suis très fier et très touché, car être porteur d'un message que personne n'a eu avant c'est très flatteur", avoue-t-il humblement.