#Withsyria : Banksy s'engage pour le peuple syrien

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/03/2014 à 15H26
#Withsyria Banksy

#Withsyria Banksy

© Capture d'écran vidéo #Withsyria Banksy

A l'occasion du 3e anniversaire du conflit en Syrie, le street artiste Banksy soutient #withsyria", une opération lancée par un groupe d'ONG pour soutenir le peuple syrien. L'artiste a prêté à cette cause son emblématique fillette au ballon rouge, qu'il a pour l'occasion coiffée d'un voile.

"Le 15 mars marque le troisième anniversaire du conflit en Syrie, marqués par les échecs pour mettre fin à l'abominable souffrance. Nous devons dire à nos dirigeants: n'abandonnons pas les Syriens une année de plus dans la souffrance et le sang. Soutenons le peuple syrien", c'est le sens de cette campagne baptisée #WithSyria et lancée par un groupe d'ONG.  

L'artiste de street art  Banksy s'engage à leurs côtés en relayant l'opération sur son site internet. Pour l'occasion, l'artiste a graffité une nouvelle version de la fillette au ballon rouge, coiffée cette fois d'un foulard.
La fillette au ballon rouge © Banksy / Site de Banksy
Une vidéo a également été mise en ligne sur Youtube, mettant en scène la fillette au ballon rouge, sur une musique du groupe Elbow et avec la voix de l'acteur Idriss Elba, explique The independant.
Les internautes sont invités à lâcher des ballons rouges et à faire des images qu'ils peuvent poster sur une page dédiée sur Flickr. A partir du 13 mars, l'image de la fillette au ballon rouge est projetée sur les monuments de grandes villes comme à Paris sur la Tour Eiffel ou sur la Colonne Nelson à Londres. Les internautes peuvent communiquer sur les réseaux sociaux avec le hashtag #Withsyria.
Mili Baxter, 9 ans, lâche un ballon devant le parlement britannique pour soutenir l'opération #Withsyria 

Mili Baxter, 9 ans, lâche un ballon devant le parlement britannique pour soutenir l'opération #Withsyria 

© CARL COURT / AFP
L'engagement de Banksy n'est pas une première. Il avait déjà graffité en 2005 le mur qui sépare Israël et la Palestine.