L'artiste JR tire le portrait des habitants de Lodève pour son projet 'Inside Out"

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/01/2017 à 17H18, publié le 27/01/2017 à 16H01
Les habitants de Lodève s'affichent © France 3 /Culturebox

Depuis sa création en 2011, le projet Inside Out du photographe JR a voyagé dans le monde entier. Grâce à lui, des centaines d’anonymes sont sortis de l’ombre et ont vu leurs portraits s’afficher sur les murs. La JRmania a même gagné la ville de Lodève dans l’Hérault. 193 posters sont collés sur les façades de la ville, avec un seul thème : "Souriez !"

Le projet a déjà été mis en oeuvre à Jérusalem, Barcelone ou Sao Paulo. Alors pourquoi pas à Lodève ? Du haut de ses 6900 habitants, cette ville du Languedoc n’a pas peur de se mettre au diapason des plus grandes villes du monde. Elle donne à voir ses habitants. Elle se réapproprie l’espace. Le street artiste JR installé à New-York a tout de suite dit oui au projet, et les habitants se sont mobilisés comme un seul homme pour le mener à bien.

De tous âges et de toute culture, ils sont venus se faire tirer le portrait. Les clichés ont ensuite été envoyés au studio new-yorkais qui a réalisé les tirages. Cette semaine la grande séance de collage a commencé. Une manière de dire « Nous existons !  Nous avons un visage ! Nous sommes solidaires les uns des autres ! », dans une ville où de nombreux volets ou commerces ont fermés.

Reportage J. Escafre / S. Taponier / L. Chraïbi / P. Sportiche

En lançant le  projet Inside Out, JR a voulu d’emblée inverser le processus de création. Que les hommes et femmes de tous pays s’impliquent eux-mêmes dans le processus artistique. C’est plutôt réussi. Aujourd’hui, 130 pays l’ont porté avec toute leur diversité, leur histoire, leur enthousiasme. Pour délivrer au final un message universel : nous sommes les habitants d’une même planète. Le projet Inside Out donne à chacun la possibilité de transformer la rue en œuvre d’art collective.

A Lodève, il a créé une véritable dynamique, permis de sortir de la morosité ambiante. L'affichage se termine samedi par une déambulation géante.