Les poètes d’Ernest Pignon-Ernest s’affichent dans la chapelle du Méjan, à Arles

Par @Culturebox
Publié le 09/04/2017 à 19H00
Ernest Pignon-Ernest devant l'une de ses fresques représentant le poète et réalisateur Pier Paolo Pasolini.

Ernest Pignon-Ernest devant l'une de ses fresques représentant le poète et réalisateur Pier Paolo Pasolini.

© France 3 / Culturebox

"Ceux de la poésie vécue", c’est le titre de la magnifique exposition qui se tient jusqu’au 4 juin dans la chapelle du Méjan, à Arles. De Rimbaud à Neruda en passant par Mahmoud Darwish ou Pier Paolo Pasolini, les poètes qui ont marqué leur temps et l’œuvre d’Ernest Pignon-Ernest sont tous au rendez-vous. Une exposition en forme de rétrospective pensée par l’artiste lui-même.

Reportage : H. Bouyé / F. Renard / M. Morand

On ne présente plus Ernest Pignon-Ernest. Ses affiches placardées sur les murs du monde entier en ont fait l'une des grandes stars du Street Art dont il est l’un des précurseurs. Pendant plus de 40 ans, cet infatigable voyageur a semé son œuvre aux quatre coins de la planète comme autant de repères lumineux d’une œuvre atypique. Une œuvre à la fois éphémère, puisque ses affiches sont soumises aux aléas climatiques, mais également éternelle, tant les personnages qu’elle représente le sont aussi.

Une fascination pour les poètes 

Rimbaud, Nerval, Desnos, Baudelaire, Apollinaire, Aragon, Eluard, Genet, Pasolini… Les poètes, sublimes "porteurs de paroles, de révoltes et d’utopies", peuplent depuis toujours l’œuvre du plasticien. Un livre en collaboration avec l’essayiste et chroniqueur André Velter raconte cet amour, voire cette fascination pour ces êtres passionnés qui ont parfois payé de leur vie leur quête d’absolu. "Ceux de la poésie vécue" (Actes Sud) a donné son nom à l’exposition organisée à Arles. Une exposition qui retrace la carrière d’un artiste unique en son genre.