Le premier "Festival Graffiti" donne des couleurs à Dieppe

Par @Culturebox
Publié le 02/07/2017 à 12H25
Des artistes de street art habillent les murs de la ville de Dieppe 

Des artistes de street art habillent les murs de la ville de Dieppe 

© France Télévision/culturebox

Donner des couleurs à la ville de Dieppe, c'est un peu l'idée de la première édition de "Citizen Art", le premier festival de graffiti. Venus de toute la France, une dizaine d'artistes réalisent jusqu'à ce dimanche soir des fresques sur les murs du centre ville, mais aussi dans une friche industrielle. L'occasion pour les graffeurs d'échanger avec le public.

Au même titre que la musique, le théâtre ou le cinéma, le street-art a aussi droit à ses festivals. Des festival qui, d'ailleurs, sont de plus en plus nombreux en France à l'instar de la ville d'Evry dans l'Essonne, considérée comme un fief de cette culture urbaine. 

Après Marseille, Grenoble, Lyon, Strasbourg ou même Besançon, la ville normande a désormais son propre Festival de Graffiti avec "Citizen Art". Le premier que Dieppe organise, ce qui n'est pas pour déplaire à ses habitants. Venus de toute la France, bombes ou pinceaux à la main, huit graffeurs comme AloneLksir ou Madkow créent des œuvres éphémères en direct.

Deux jours d'échanges entre les artistes graffeurs, qui pour la plupart préfèrent rester anonymes, et le public. 

Reportage : Judikaelle  Rousseau et Bruno Morice 


Imaginé et porté par la Maison Jacques Prévert et Konu, un artiste-peintre plasticien et surtout graffeur de la région parisienne, le tout premier festival de Graffiti "Citizen Art" a été programmé dans le quartier de Janval et à la Maison Jacques Prévert à Dieppe ces 1e et 2 Juillet 2017.