Le graffeur Jace de retour au Havre pour une grande chasse aux gouzous

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/04/2017 à 12H18, publié le 24/04/2017 à 12H13
L'une des oeuvres de Jace à découvrir au Havre.

L'une des oeuvres de Jace à découvrir au Havre.

© Jace page Facebook

A l'occasion des 500 ans du Havre, le street artiste Jace installé à La Réunion est revenu dans sa ville natale pour réaliser 50 oeuvres dans des endroits insolites et secrets. Sur chacune d'elle figure un gouzou, le petit bonhomme jaune qui a fait sa renommée. Les Havrais sont invités à participer à un jeu de piste géant consistant à trouver les gouzous et à se photographier devant.

Reportage : B. Drouet / K. Saïdi / L. Pierrard / S. Danzelle / J. Ledoyen
"Catch me if you (spray) can" : c'est le nom de la grande chasse au trésor lancée par Jace dans le cadre des 500 ans de la cité océane. Objectif : trouver les oeuvres qu'il a disséminées un peu partout dans la ville grâce à des indices postés sur ses comptes Instagram et Facebook. Le graffeur en a déjà réalisé une vingtaine... Il reviendra fin juin pour peindre le reste. Au total, il y aura 50 gouzous à trouver et les participants doivent réaliser un selfie devant chaque oeuvre. Le jeu en vaut la chandelle : il y a une oeuvre originale de l'artiste à gagner ! Avis aux amateurs : la chasse est ouverte jusqu'au 1er octobre prochain. 
Jace 2 © Jace page Facebook
Né au Havre il y a 44 ans, Jace est parti vivre à La Réunion à l'âge de 9 ans. Il n'a pas pour autant perdu le lien avec sa ville natale, il est même revenu y vivre dans les années 90. Il graffait alors dans les rues de la ville mais à l'époque, c'était illégal et il devait sans cesse jouer au chat et à la souris avec la police. 

En 20 ans, les choses ont bien changé car aujourd'hui, il a les honneurs de la ville et les policiers prennent ses oeuvres en photo ! Le graffeur s'en amuse, alors que le maire du Havre, Edouard Philippe, le regarde peindre un mur de la ville : "C'est plutôt pas mal qu'il soit là, il m'aide à surveiller si la police arrive !" 

Des gouzous aux quatre coins du monde 

Il n'y a pas qu'au Havre qu'on trouve les gouzous, ces petits personnages jaunes sans visage que l'artiste a créés en 1992. Jace en a semé dans une trentaine de pays et territoires : à la Réunion, bien sûr, son île de coeur, mais aussi à Madagascar, en Afrique du Sud, en Thaïlande, en Espagne, en Colombie... La liste est longue ! 
Jace 3 © Jace page Facebook
Outre la chasse aux gouzous du Havre, Jace fourmille de projets cette année. Il travaille notamment à la création d'un court-métrage d'animation mettant en scène son fameux gouzou. Et à l'occasion des 25 ans de son personnage fétiche, la Cité des arts, à Saint-Denis de La Réunion, proposera une rétrospective de son oeuvre du 27 mai au 13 août. On n'a pas fini de voir des gouzous partout ! 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !