La station Gare des Mines : arrêt obligatoire pour les amateurs de fête

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/08/2016 à 14H01
Chapeautée par le collectif Mu, La station gare des Mines se transforme en lieu de concert électro et de création multicultrelle jusqu'à l'automne

Chapeautée par le collectif Mu, La station gare des Mines se transforme en lieu de concert électro et de création multicultrelle jusqu'à l'automne

© DR / Collectif Mu

Jusqu'au 23 octobre 2016, la Station Gare des Mines dans le 18e arrondissement de Paris est le nouveau lieu d'exposition, de fête et de convivialité. Sous la houlette du collectif Mu, le lieu éphémère propose aux amateurs de rencontres culturelles des rendez-vous hors-norme consacrés à la scène musicale et artistique émergente.

C'est un lieu atypique qui se prête parfaitement aux rencontres créatives et festives : la station Gare des Mines située à deux pas du périphérique nord se transforme quatre soirs par semaine en salle de concert et d'expériences à ciel ouvert. 
Reportage : M. Caillaud  / E. Hunzinger / V. Jonnet

 

La SNCF fait revivre ses lieux abandonnés

En mai dernier, la SNCF lance un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour faire vivre 16 lieux en France appartenant au groupe. Quatre de ces friches se trouvent à Paris. Le but de l'opération est de transformer des lieux à l’abandon en "Sites artistiques temporaires".

L'été dernier, l'entreprise avait remporté un grand succès avec son "Ground Control" : un bar éphémère installé au pied d’un ancien dépôt de trains de la SNCF. Elle relance cette année l'opération dans le 18e arrondissement de Paris avec Grand Train, 26 ter rue Ordener et La Gare des Mines de la Porte d'Aubervilliers.
La gare des mines, ancienne gare à charbon est transformée en lieu de fête grâce au projet de la SNCF "Sites artistiques temporaires"

La gare des mines, ancienne gare à charbon est transformée en lieu de fête grâce au projet de la SNCF "Sites artistiques temporaires"

© France 3 / Culturebox

200 000 visiteurs l'année dernière... nous avons lancé dans la foulée de "Ground control" un appel à manifestation d'intérêt auprès des acteurs culturels et artistiques qui donnent à voir des sites industriel et ferroviaires autrement.

Caroline de Jessey - SNCF immobilier

Lauréat du concours pour le projet de la Gare des Mines, le collectif Mu a investi depuis juin cette ancienne gare à charbon. Abandonnée depuis des années, la Gare des Mines renaît de ses cendres pour le plus grand plaisir des habitants du quartier qui savourent des concerts et des boissons confortablement installés dans des transats. 
Gare des mines bis © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

"C'est excitant ! L'éphémère est excitant et j'espère que ça va laisser des supers ondes sur ce coin de périphérique", espère une habitante du quartier. 

Le collectif Mu : maître des lieux 

Installé dans le quartier de Barbès, le collectif Mu programme tout au long de l'année des concerts de musique expérimentale ainsi que des  performances et de nombreux artistes contemporains.
Colectif Mu © France 3 / Culturebox

Pour la Station Gare des Mines, le collectif propose aussi des ateliers de cuisine créative, de jardinage, de création d’instruments, de recyclage design.
En partenariat avec Le Point Ephémère, 400 m² sont consacrés à promouvoir la nouvelle création musicale pendant 6 mois jusqu’à la Nuit Blanche en Octobre 2016. Un beau tremplin pour les responsables du laboratoire à idées qui espèrent bien transformer l'éphémère en durable. 

On nous donne 6 mois, on les prend ! On espère qu'on arrivera à transformer l'essai et qu'ils vont jouer le jeu parce qu'on a investi beaucoup d'énergie

Olivier Le Gall- Co-fondateur collectif MU