Journée du refus de la misère : JonOne soutient la Fondation Abbé Pierre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/10/2014 à 17H07
JonOne devant son oeuvre pour la Journée mondiale de refus de la misère. © FRANCOIS GUILLOT / AFP

L'artiste de street art JonOne, auteur d'un immense portrait de l'Abbé Pierre sur un mur parisien, a mis une nouvelle fois sa notoriété au service de la Fondation Abbé Pierre, en réalisant vendredi 17 octobre une oeuvre dans un square parisien, pour la journée mondiale du refus de la misère.

Le graffeur américain a peint, sur une palissade jaune installée dans les jardins Abbé Pierre du 13e arrondissement de Paris, un extrait de la chanson  "Le chemin de Pierre", créée pour la Fondation dans le cadre de sa campagne de sensibilisation aux difficultés de logement, "Abbé Road", lancée en juin.

L'oeuvre de JonOne tirée de la chanson "Chemin de Pierre"

La chanson a été interprétée en version pop par Nolwenn Leroy, marraine de la Fondation, avec Thomas Dutronc ou encore Zaz, et en version rap par le rappeur Disiz, Corneille ou encore Canardo. 
Le texte reprend plus précisément les paroles de Disiz: "Quand l'hiver blesse, que les lèvres se gercent, les faibles se terrent. Seuls les puissants tergiversent". "Les trottoirs, les halls de gare, ce n'est pas une destinée", poursuit la chanson.
L'oeuvre servira samedi soir de décor au concert de rap organisé par la Fondation contre le mal-logement à La Cigale à Paris, qui rassemblera notamment Disiz, le duo Orelsan et Gringe alias les Casseurs Flowters, mais aussi les rappeurs Canardo, Féfé, Georgio et Nemir. "Moi qui vient de la rue, je sais que la rue c'est dur. Je suis chanceux,  je m'en suis sorti, mais j'ai été témoin de choses difficiles", a raconté JonOne pour expliquer son engagement auprès de la Fondation.
L'artiste JonOne en 2011 devant son portrait de l'Abbé Pierre.

L'artiste JonOne en 2011 devant son portrait de l'Abbé Pierre.

© GINIES/SIPA
Le portrait de  l'Abbé Pierre qu'il a réalisé en 2011 sur un mur du 18e arrondissement, avec la  reproduction calligraphique de son célèbre appel de l'hiver 54, "n'a jamais été taggé", a souligné Jean-Pierre Gilles, administrateur de la Fondation.

Reportage: Estelle Mathieu, Emmanuel Zini, Sophie Baix
La journée mondiale du refus de la misère

"Cette journée du refus de la misère sonne durement pour les 8,5 millions de pauvres dans notre pays", a déclaré Christophe Robert, délégué général adjoint de la Fondation. La Fondation Abbé Pierre, qui a rencontré mardi le président de la République, regrette que malgré le plan de lutte contre la pauvreté lancé au début du quinquennat, "la situation ne s'est pas améliorée pour les jeunes, principales victimes du mal-logement, et plus largement pour les 3,5 millions de mal-logés", a-t-il dit.