Entrez dans l'univers magique du Water Light Graffiti au Stereolux de Nantes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/06/2013 à 18H07
Le mur de "Water painting" au Stereolux de Nantes

Le mur de "Water painting" au Stereolux de Nantes

© Capture d'écran Culturebox

Un mur rempli de diodes lumineuses, une éponge, un seau d'eau et le tour est joué. Jusqu'au 30 juin, le Stereolux de Nantes propose de vous initier à un nouvel art pour le moins original : le Water Light Graffiti. Fini le tag sauvage dans les rues et les nettoyages difficiles. Ici, il suffit de "peindre" le mur et laisser la magie opérer. De 7 à 77 ans, laissez libre court à votre imagination.

Vous connaissiez peut-être déjà le Light Painting, cette technique artistique visant à capturer à l'aide d'un appareil photo les traces de lumière produites par le déplacement d'une source lumineuse dans une chambre noire. Avec le Water Light  Graffiti, l'art éphémère n'a jamais été aussi facile à concevoir. Pas besoin de savoir dessiner, il suffit de lâcher prise et de s'abandonner à la première chose qui nous vient à l'esprit. Explications.

Reportage de M. N'Guenor, D. Le Floch, N. Saliou-Tendron  
Le mur géant aux 24 000 diodes luminescentes créé il y a à peine un an a déjà fait le tour du monde et a même conquis le coeur de nos amis chinois. Le principe est très simple. A l'aide d'un pinceau, d'une éponge ou d'un vaporisateur et de plus ou moins d'eau suivant l'effet recherché, on peut écrire, dessiner ou tagger. En ajustant sa quantité de liquide, qui fait l'effet de l'encre sur le papier et semble révéler sa vraie nature au contact de la lumière, on peut créer de multiples contrastes dans le tracé.

Un concept novateur  créé par Antonin Fourneau  et développé par le Artlab de Digitalarti qui utilise la technologie LED (eh oui celle de vos écrans de télé) pour rendre visible l'invisible. Ce mur offre un véritable écrin à notre imaginaire et nous propulse dans une nouvelle dimension, comme si des milliers de petites étoiles brillaient sur le bleu de la voie lactée. C'est simple, beau, et en plus c'est gratuit !
Démonstration de Water Light Graffiti


Retrouvez l'exposition "Water Light Graffiti" jusqu'au 30 juin au Stereolux de Nantes.