Cédric Crouzy colle ses sourires sur les murs de Nîmes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/01/2014 à 10H07
Cédric Crouzy face à son oeuvre

Cédric Crouzy face à son oeuvre

© France3/Culturebox

Si certains font le choix d'exposer leur art dans des galeries, Cédric Crouzy, lui, préfère l'afficher sur les murs de Nimes. Saut de colle et pinceau à la main, il déambule dans les rues de la ville à la recherche d'un support libre. Une démarche artistique mais aussi ludique avec pour objectif d'éveiller les consciences. Une manière efficace et simple de partager et d'interpeller les riverains

Reportage : N. Mutel / S. Taponier / S. Janneau

Cédric Crouzy n'est pas le seul à utiliser les murs de la cité pour afficher son art.
K'nar, artiste lyonnais, égrenne régulièrement ses oiseaux de toutes les couleurs sur les murs de la capitale des Gaules mais aussi dans le monde entier. Un petit jeu qu'il pratique avec plaisir tout en cultivant son anonymat.

K'nar bouscule les codes à Lyon