Un buste de Rodin volé dans un musée de Copenhague

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/08/2015 à 11H25
"Homme au nez cassé", le buste de Rodin dérobé à la "Glyptothèque", un musée de Copenhague.

"Homme au nez cassé", le buste de Rodin dérobé à la "Glyptothèque", un musée de Copenhague.

© Glyptoteket/AP/SIPA

Un buste en bronze signé Auguste Rodin a été volé en plein jour dans un musée de Copenhague, a fait savoir le musée vendredi 21 août. Il s'agit de "l'Homme au nez cassé" datant de 1863.

"Pour l'instant, nous n'avons aucune indication d'où il se trouve et l'enquête de la police danoise se poursuit", a dit un porte-parole de la Glyptothèque Ny Carlsberg, Jakob Fibiger Andreasen. Celui-ci n'a pas souhaité préciser la valeur de cet "Homme au nez cassé" de 1863, mais les médias danois l'ont évalué à environ 268.000 euros.

Un buste dérobé en plein jour

Des images prises par des caméras de surveillance le 16 juillet montrent deux hommes en train de retirer le buste de son pied, le placer dans un sac en plastique puis mettre le tout dans un autre sac, avant de sortir normalement, en marchant, en plein jour et durant les horaires d'ouverture. Une autre vidéo prise par les caméras de surveillance montre les mêmes  hommes, une semaine plus tôt, entrer dans le musée pour désactiver le système  d'alarme.

"Ils étaient venus à l'intérieur du musée en reconnaissance environ une semaine avant le vol" (le 7 juillet), a ainsi expliqué au quotidien Politiken un enquêteur de l'unité "vols et cambriolages" de la police danoise, Ove Randrup.

Enquête d'Interpol et Europol

Mais "ceux qui ont pris la statue vont avoir du mal à la déplacer, puisque le vol a été signalé à Interpol et Europol", a affirmé Jakob Fibiger Andreasen. La police a aussi publié une description détaillée des deux hommes, indiquant qu'ils étaient "de teint clair, d'apparence d'Europe de l'Est". L'un d'entre eux portait un panama et l'autre une casquette, a-t-elle précisé.