Toulouse : les vaches multicolores victimes des vandales

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/09/2012 à 20H41
L'une des vaches de la Cow Parade, à Toulouse (31/8/2012)

L'une des vaches de la Cow Parade, à Toulouse (31/8/2012)

© Frédéric Lancelot / Sipa

Des vaches multicolores éparpillées dans la Ville rose dans le cadre d'une manifestation à la fois commerciale et artistique ont subi diverses dégradations. Du coup, elles ont été rassemblées dans un lieu plus hospitalier, ont révélé les organisateurs mardi soir.

Depuis l'installation du troupeau de 52 vaches le 30 août dans les rues de Toulouse, des "dégâts sont constatés tous les jours sur les sculptures", a déploré auprès de l'AFP Cédric Soulette, à la tête de la société Stan'art, société créatrice d'événements artistiques qui organise cette "Cow Parade".

Tags, arrachages de décor et vols d'objets, les imposantes statues colorées ont subi divers outrages. Une vache à l'effigie du fromage de Cantal a disparu de son socle dans le centre-ville pour réapparaître saine et sauve dans une rue voisine. "Il y a un réel désir de nuire", selon Cédric Soulette qui parle de "personnes organisées et déterminées".

Réfugiées au jardin des plantes
Après avoir mis en place des rondes de nuit sur certains sites, les organisateurs ont pris la décision, en accord avec la municipalité, de déplacer une bonne partie du cheptel au Jardin des plantes, un espace public situé en centre-ville qui présente l'avantage d'être fermé la nuit. "Rassembler une partie des vaches dans un même lieu laisse supposer que ces dernières seront mieux protégées", reconnaît-on du côté de la mairie.

Samedi, l'organisateur a porté plainte contre X pour l'ensemble des dégradations.

Des cow parades ont été organisées dans le monde entier. La Cow Parade Corporation, basée dans le Connecticut, aux Etats-Unis, livre blanches les vaches en fibres de verre à des entreprises mécènes, lesquelles y voient apposer leurs logos et les font décorer par des artistes.

Les vaches toulousaines ne sont pas les premières à subir des actes malveillants. En 2010, deux ruminants avaient été volés à Bordeaux.


La Cow Parade présentée sur Télé Toulouse (29 août 2012)