Salon Nîmagine : l'hommage d'un sculpteur gardois aux femmes africaines

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/11/2014 à 17H43
Les femmes africaines de Christian Lionnet, troublantes de réalisme.

Les femmes africaines de Christian Lionnet, troublantes de réalisme.

© France 3

C'est l'un des principaux rendez-vous des métiers d'art en France. Le salon Nîmagine se tient jusqu'au dimanche 16 novembre au parc des expositions de Nîmes. 190 artistes y exposent leurs créations. Parmi eux, Christian Lionnet, un sculpteur gardois, qui a fait de la femme africaine la source principale de son inspiration.

Reportage : L.Calmels / D.Pardanaud / L.Chraïbi
Elles naissent sous ses doigts comme par magie. Les femmes africaines de Christian Lionnet sont saisissantes de réalisme. Modelées d'après photos dans le grès, oxydées, enfumées et émaillées, les statuettes de l'artiste gardois sont presque vivantes.

Il faut dire que le scupteur-céramiste y met tout son amour. Il les aime, ces femmes, fortes et belles, gardiennes d'un quotidien souvent difficile. Une invitation au voyage à découvrir à Nîmagine ou à l'atelier de l'artiste à Saint-Hilaire d'Ozilhan, dans le Gard.

"Nîmagine" au parc des expositions de Nîmes
Du 8 au 16 novembre 2014
Tous les jours de 12 à 19h, de 10h à 19h le week-end et le 11 novembre. Nocturne jusqu'à 22h le 14 novembre.
Tarifs : de 4,50 à 6,50 euros.