Rio de Janeiro : une tête géante veille sur la mer

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/09/2012 à 09H24
Une tête de jeune fille veille sur la plage de Botafogo, à Rio (3/9/2012)

Une tête de jeune fille veille sur la plage de Botafogo, à Rio (3/9/2012)

© AFP / Alex Ribeiro / AE / Agência Estado

Yeux fermés, la tête géante d'une jeune fille de 14 ans émerge depuis le 3 septembre des eaux de la Baie de Guanabara, sur la plage de Botafogo, non loin du Pain de Sucre. Signée de l'artiste espagnol Jaume Plensa, cette oeuvre a pour ambition de "faire rêver les gens".

La tête blanche de 12 mètres de haut, construite en résine et en poudre de marbre, a été baptisée "Olhar em meus sonhos (Regarder dans mes rêves) et peut être admirée depuis l'un des plus beaux points de vue touristique de Rio de Janeiro jusqu'à la mi-novembre.

"La jeune fille, qui s'appelle Awilda, a les yeux fermés. C'est un hommage aux habitants de Rio, ils ont une relation merveilleuse avec la nature mais il leur manque l'art dans l'espace public", a expliqué Jaume Plensa à l'AFP. Selon le site "O Globo", la statue constitue surtout un hommage à une divinité bien connue des Brésiliens, Iemanjá, déesse aquatique issue des traditions religieuses afro-brésiliennes.

Jaume Plensa, artiste né en 1955 et qui habite Barcelone, est connu pour ses têtes géantes installées dans les lieux publics comme les oeuvres Dream (2009) dans la ville minière de St. Helens en Angleterre, et Echo (2011), au Madison Square Park de New York. Il a mis quatre mois à réaliser la statue Awilda.

La jeune fille et le Pain de sucre (3/9/2012)

La jeune fille et le Pain de sucre (3/9/2012)

© AFP / Alex Ribeiro / AE / Agência Estado