Mort de l'artiste indien Nek Chand, créateur du Chandigarh Rock Garden

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Classique de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/06/2015 à 11H26
Statues de Nek Chand, au Chandigarh Rock Garden, dans la capitale du Punjab et Haryana.

Statues de Nek Chand, au Chandigarh Rock Garden, dans la capitale du Punjab et Haryana.

© Yvan Travert / Photononstop

L'artiste indien Nek Chand est mort ce vendredi 12 juin à l'âge de 90 ans. Sculpteur autodidacte, il a travaillé en cachette pendant près de 20 ans pour créer un jardin de sculptures qui est devenu par la suite une attraction touristique majeure,

L'artiste est mort à Chandigarh, dans le nord de l'Inde, après avoir subi une crise cardiaque, a annoncé son fils Anuj Saini.

Le Chandigarh Rock Garden, conçu d'abord en cachette, devient une attraction touristique majeure

Les oeuvres de Nek Chand figurent dans les collections de musées à travers le monde mais il est davantage connu pour avoir créé le Chandigarh Rock Garden, un jardin de huit hectares remplis de sculptures construites à l'aide de déchets.
Le Chandigarh Rock Garden.

Le Chandigarh Rock Garden.

© NARINDER NANU / AFP

Nek Chand n'avait pas fait d'études et travaillait à la voirie comme inspecteur des routes lorsqu'il avait discrètement rasé de grands espaces de forêts pour y ériger des sculptures. 

Nek Chand en octobre 2014

Nek Chand en octobre 2014

© NARINDER NANU / AFP

"J'ai commencé ce jardin comme un hobby" dans les années 1950, expliquait-il à l'AFP en décembre. "J'étais plein d'idées, je pensais tout le temps. (...) Je voyais la beauté et l'art dans ce que les gens considéraient comme des rebuts".

Dans le Chandigarh Rock Garden.

Dans le Chandigarh Rock Garden.

© NARINDER NANU / AFP

Son jardin a été inauguré officiellement en 1976 et il attire aujourd'hui des milliers de visiteurs par jour. Le Premier ministre Narendra Modi lui a rendu hommage en saluant un homme dont "on se rappellera toujours le génie artistique".