Menton fête les 70 ans de la biennale d'art contemporain méditerranéen

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/06/2016 à 15H45
Gorille de l'artiste italien Stefano Bombardieri exposé dans le cadre de la Biennale de Menton

Gorille de l'artiste italien Stefano Bombardieri exposé dans le cadre de la Biennale de Menton

© France 3 / Culturebox

La ville de Menton et l’UMAM (Union méditerranéenne pour l'art moderne) fêtent 70 ans de culture et de création contemporaine. Jusqu'au 31 janvier 2017, les expositions disséminées dans différents lieux et jardins de la ville accueillent 70 artistes de renommée internationale.

1946-2016... Il y a 70 ans naissait à Nice la première biennale d'art contemporain grâce à l’Union méditerranéenne d’art moderne (UMAM) parrainée par les artistes Pierre Bonnard et Henri Matisse. Depuis 1951, Menton accueille le festival et présente les oeuvres d'artistes méditerranéens d’art contemporain. 

Cette année, la ville reçoit 800 oeuvres dans ses parcs et jardins, sur le parvis du musée Jean Cocteau mais surtout au palais de Carnolès et à la galerie du Palais de l'Europe. 

Reportage : B. Peyrano / J. S ara / A. Mathuriau / J. Crunchant

Une baleine chez Cocteau

Parmi les oeuvres phares, le visiteur ne peut ignorer l'énorme baleine qui trône sur le parvis du musée Cocteau. Réalisé par le sculpteur italien Stefano Bombardieri en 2011, ce bronze intitulé "Gaia et la baleine" illustre sa réflexion philosophique sur les sujets qui le préoccupent. Tels que le temps et sa perception, l'expérience de la douleur dans la culture occidentale, l'homme et le sens de l'existence.
Gaïa et la baleine de Stéfano Bombardieri

Gaïa et la baleine de Stéfano Bombardieri

© Biennale de Menton

Une grande fierté

70 artistes internationaux ont répondu à l'invitation de cette édition anniversaire. Qu’ils soient peintres, sculpteurs ou encore plasticiens, chacun a laissé libre court à sa créativité. Pour les artistes exposés, la Biennale de l'UMAM est un grand rendez-vous qui attire aussi bien les amateurs d’art moderne que les néophytes. Et comme le souligne Christelle Esperto, la directrice artistique de l'école d'art plastique de Menton, "depuis 1951, les plus grands maîtres comme Braque, Matisse, Picasso ou encore Dali ont côtoyé le palais de l'Europe". 

Invité pour la première fois à l'événement, le sculpteur Pierre Manzoni savoure son plaisir. "Je ressens beaucoup d'émotion, quand je vois les gens qui m'entourent c'est un peu un rêve qui se réalise", avoue-t-il. 

Oeuvre de Pierre Manzoni 

Oeuvre de Pierre Manzoni 

© France 3 / Culturebox


L'union Méditerranéenne pour l'Art Moderne.

Cette association a été créée en 1946 pour promouvoir les jeunes artistes émergents. Ses parrains étaient Henri Matisse et Pierre Bonnard. Aujourd'hui l'UMAM existe toujours et poursuit son travail de promotion de la création du bassin méditerranéen. Pour fêter son 70e anniversaire, elle organise plusieurs événements, dont en ce moment, une nouvelle biennale d'art contemporain. L'occasion de voir des œuvres et d'écouter les artistes...