Marseille 2013 : Quand les habitants deviennent artistes de leur quartier

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/05/2013 à 15H11
L'imagination reste le meilleur matériau pour créer une belle œuvre 

L'imagination reste le meilleur matériau pour créer une belle œuvre 

© France 3 / Culturebox

Dans le cadre de Marseille-Provence 2013, la ville d'Arles étonne avec le dispositif "quartiers créatifs". Le programme installe des artistes en résidence au cœur d’une quinzaine de quartiers en rénovation urbaine. Les "quartiers créatifs" permettent ainsi aux habitants des cités de participer à la dynamique culturelle de Marseille-Provence 2013, en créant à leur tour.

A partir d'une pierre ou d'un rocher, les habitants du quartier imaginent des œuvres diverses et variées. Tout le monde peut participer, des plus petits aux plus grands. L'enjeu du programme "quartiers créatifs" est double pour Marseille-Provence 2013 : changer l'image de ces territoires vis-à-vis de l'extérieur mais aussi de leurs habitants et leur permettre une meilleure inclusion sociale. Focus sur le quartier Griffeuille, quartier créatif d'Arles.

Reportage : C. Pesci, M. Karouche et E. Pirosa
L'association "Les Pas Perdus", à l'origine du projet mené dans le quartier d'habitat social de Griffeuille à Arles, livre ainsi, à travers le MasToc, un bâtiment-sculpture fabriqué avec des grosses pierres en calcaire blanc
. Ces pierres, en résonnance avec les carrières de pierre toutes proches de Griffeuille, sont à l’origine de la construction du patrimoine antique arlésien.

Transportés et disposés sur l'emplacement du MasToc, les travaux des habitants de Griffeuille seront exposés du 1er juin au 29 septembre 2013. 

A la découverte du MasToc - Quartiers Créatifs
Du 1er juin au 29 septembre 2013
Quartier de Griffeuille à Arles
Entrée libre
Plus d'informations au 06 14 20 41 03