Lucie Bouniol, une sculptrice de caractère au musée Goya

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/04/2014 à 14H44
Buste signé Lucie Bouniol

Buste signé Lucie Bouniol

© France3/culturebox

Le musée Goya de Castres rend hommage jusqu'au 4 mai à une artiste tarnaise méconnue Lucie Bouniol. Femme de caractère, la sculptrice a eu pour maître Antoine Bourdelle et Paul Landovsky. L'exposition rassemble quelques uns de ses bustes et des cahiers personnels très riches.

Née en 1896 à Giroussens dans le Tarn, c'est aux Beaux-Arts de Paris que Lucie Bouniol a appris la sculpture. Elle n'a pas la renomée de Camille Claudel mais va se faire connaître.en sculptant... des monuments aux morts entre les deux guerres.
Ses carnets exposés au musée Goya révèlent une femme de caractère qui n'hésitait pas à dire que Manet, pour elle, n'était pas un artiste (sic).

Reportage: Miryam Brisse, Gaëlle Morin, Evelyne Hebert

Sculptures, dessins et portarits de Lucie Bouniol font aujourd'hui le bonheur de collectionneurs privés. 

Lucie Bouniol a été en relation épistolaire avec Colette. Ses lettres ainsi que ses carnets seront mis en musique le 10 avril au musée Goya par la pianiste Hélène Assemat et la comédienne Hélène Marquès

"Lucie Bouniol, une femme pour l'Art"
du 28 février au 4 mai au musée Goya de Castres