Louvre: succès de l'appel aux dons pour deux statuettes médiévales

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/01/2013 à 15H52
Les deux statuettes en ivoire, au Louvre (22/10/2012)

Les deux statuettes en ivoire, au Louvre (22/10/2012)

© Jacques Demarthon / AFP

Le Louvre a pu réunir les 800.000 euros qui lui manquaient pour pouvoir acquérir deux statuettes médiévales en ivoire, grâce à des dons de particuliers et d'entreprises, a annoncé jeudi le musée à l'AFP.

Plus de 4000 donateurs individuels ont répondu présent, dont 98% de Français, a précisé le Louvre. Fin octobre, le musée avait lancé une campagne d'appel aux dons pour réunir cette somme grâce à une nouvelle opération "Tous mécènes". Avec l'acquisition de ces statuettes, le Louvre parachève la reconstitution d'une Descente de Croix en ivoire, datée de 1270, qui comprend déjà cinq personnages. L'ensemble constitue un grand chef-d'oeuvre de l'art gothique français, selon le président-directeur du Louvre Henri Loyrette.

Une première campagne, très réussie, lui avait permis d'acquérir "Les Trois grâces" de Lucas Cranach en 2010. Le Louvre avait jusqu'au 31 janvier 2013 pour pouvoir acheter, auprès d'un particulier, une statuette de Saint Jean et une allégorie de la Synagogue, qui font partie d'une exceptionnelle "Descente de Croix" du XIIIe siècle, déjà dans les collections du musée.
L'appel du Louvre pour les deux statuettes en ivoire en octobre 2012.
Classées Trésor national
Ces oeuvres délicates et raffinées ont été classées Trésor national par le ministère de la Culture, ce qui empêchait toute vente à l'étranger jusqu'à une date butoir (fixée à jeudi).

Le vendeur demandait la somme de 2,6 millions d'euros pour les deux statuettes. La Société des Amis du Louvre a apporté la moitié de la somme, soit 1,3 million d'euros, pour assurer l'entrée de la statuette de la Synagogue dans les collections du département des Objets d'art. AXA Art, filiale du groupe d'assurance AXA, a accepté dès le départ de participer à hauteur de 500.000 euros. Puis elle a ajouté 100.000 euros au pot, "permettant de finaliser l'acquisition de ce Trésor national", souligne le Louvre.

Dans la campagne pour les statuettes, le don moyen aura été de 154 euros, le montant le plus fréquent de 50 euros. Les dons sont déductibles de l'impôt sur le revenu à hauteur de 66%. Tous les donateurs recevront une invitation pour découvrir l'oeuvre. A partir de 300 euros, la Société des Amis du Louvre offre en outre une carte de membre donnant pendant un an l'accès libre au musée. Si le donateur est déjà membre, il peut faire bénéficier de ce cadeau à un tiers.