Les sculptures inoxydables de Peter Meyers prennent l'air en Bourgogne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/04/2016 à 10H14
La sculpture "en méditation" actuellement exposée au château d'Ancy le Franc

La sculpture "en méditation" actuellement exposée au château d'Ancy le Franc

© Peter Meyers

Les sculptures monumentales en acier de Peter Meyers, cet artiste Belge dont le talent est reconnu dans le monde entier, s'invitent en Bourgogne. Ses personnages ou ses animaux sont exposés à ciel ouvert dans les villes ou les parcs de la région. De drôles de pièces géantes empreintes d'humanité.

Elles sont monumentales et inoxydables !  Une soixantaine de sculptures de Peter Meyers, un artiste belge installé en Bourgogne depuis 30 ans, s'exposent un peu partout dans la région. Le sculpteur de 71 ans, coté sur le marché de l'art, continue à essaimer ses drôles de pièces en acier. Fasciné par ce matériau, il s'emploie à le plier, le couper et le façonner de mille et une façon pour lui donner vie. Doté d'un sens aigu de l'observation, ce virtuose du métal maitrise parfaitement le corps humain et animalier. 

Des scultpures géantes saisissantes de réalité 

Loin d'une vision idéalisée, ses sculptures sont le reflet de ses impressions, de ses sentiments. A leur gigantisme, s'ajoute la dimension humaine de chacune d'elle et surtout l'émotion qu'elles suscitent chez celui qui les contemple. Ainsi, une dizaine de ces étonnantes silhouettes, saisissantes de réalité, sont éparpillées, dans un parcours parfaitement étudié, en plein air. Les habitants de Château-Chinon ont la surprise de découvrir son travail au détour d'une rue ou caché derrière un arbre.
 
Reportage : Tania Gomès - Sylvie Françoise 


Peter Meyers sera non seulement l'invité d'honneur de la Biennale de Nolay en 2017 mais une trentaine de ses oeuvres (un bestiaire composé notamment d'une tête de lion, d'oiseaux, de chiens ou de chats) et des personnages surdimensionnés, en repos ou en méditation, sont également dévoilées dans le décor verdoyant du Château d'Ancy-le-Franc. L'occasion pour le public de découvrir aussi un autre parcours autour de l'étang jusqu'au 30 juin 2016.