Les animaux grandeur nature d'Hisae Ikenaga bientôt à la Basilique de Metz

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/06/2017 à 16H52, publié le 09/06/2017 à 12H02
Un éléphant "grandeur nature" qui résidera bientôt à la Basilique Saint-Vincent!

Un éléphant "grandeur nature" qui résidera bientôt à la Basilique Saint-Vincent!

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

A partir du 23 juin, la Basilique Saint-Vincent de Metz se transformera en véritable Arche de Noé! Hisae Ikenaga, artiste d'origine mexicaine, exposera son nouveau projet nommé "Création". Ce bestiaire animalier contemporain, résultat d'une rencontre entre cette créative sculptrice et l'Association Octave Cowbell, ne manquera pas de surprendre! A découvrir jusqu'en septembre.

Reportage France 3 Metz : M. Mercier / E. André / L. Debruyne


Un véritable défi technique pour un projet monumental

Chaque sculpture demande plusieurs heures de travail. Pour cause, ces animaux, réalisés à partir de produits naturels, sont créés à une échelle réelle. Cette "dompteuse d'animaux en carton" relèvera un pari audacieux, faire cohabiter au sein d'une Basilique un rhinocéros, un crocodile et un éléphant. Au total, c'est une dizaine d'animaux, en cours de préparation à l'Atelier Tcrm-Blida, qui prendront bientôt vie dans cet édifice... Le résultat risque d'être sensationnel! 

Donnant vie à ces bêtes sauvages, l'artiste souligne qu'à "chaque fois qu'elle modèle ces animaux, c'est comme si elle touchait l'animal réel." De quoi effrayer les visiteurs? 
Le crocodile d'Hisae Ikenaga!

Le crocodile d'Hisae Ikenaga!

© Tcrm-Blida


Comment transporter ces animaux vers l'arche de pierre de la Basilique : à pied, en camion? Un membre de l'Association Octave Cowbell soulève les difficultés techniques de ce projet. Si la Basilique n'est pas comparable à un magasin de porcelaine, y faire entrer un Elephant constitue tout de même un véritable défi!
 

Pour l'éléphant, nous sommes en train de réfléchir. Nous serons surement obligés de le couper en deux, à moins de le transporter à pied...

Hervé Foucher, membre de l'Association Octave Cowbell
L'éléphant imposant du projet Création

L'éléphant imposant du projet Création

© France 3 / Culturebox / capture d'écran


Des animaux sauvages dans une Basilique, un pari audacieux

Offrir un voyage contrasté aux visiteurs, c'est le défi que s'est lancé Hisae Ikenaga en découvrant la Basilique Saint-Vincent. L'artiste confie que c'est en voyant pour le première fois ce lieu que l'idée d'un tel projet lui est venue : 
 

La Basilique est un espace très beau, l'architecture est monumentale et l'atmosphère est très mystérieuse

Hisae Ikenaga, à propos du projet "Création"
La Basilique Saint-Vincent à Metz

La Basilique Saint-Vincent à Metz

© France 3 / Culturebox / capture d'écran


Embarquant les visiteurs dans une aventure contrastée, cette exposition à Metz nous "plongera dans une situation inhabituelle et ce bestiaire contemporain ne manquera pas de faire écho au bestiaire médiéval caché dans la basilique Saint-Vincent." Une mise en scène originale, ces animaux seront recouverts de tissu et attachés à un cordon. 

Cette exposition n'est pas sans rappeler les réalisations colossales d'Orlinski Richard. Les oeuvres de ce "sculpteur animalier pas comme les autres" sont exposées en ce moment en Côte d'or. A croire que les animaux sauvages sont en vogue! Une manière de questionner l'impact de l'art contemporain dans l'espace public? "Création", une exposition signée Hisae Ikenaga à découvrir à partir du 23 juin à la Basilique Saint-Vincent.