Le sculpteur Abou Sidibé en résidence au Festival "Images et paroles d'Afrique"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/11/2015 à 12H43
L'artiste Abou Sidibé à côté de son installation / "Festival Images et paroles d'Afrique"

L'artiste Abou Sidibé à côté de son installation / "Festival Images et paroles d'Afrique"

© France 3 / capture d'écran

Le sculpteur burkinabé Abou Sidibé est en résidence en Ardèche dans le cadre du festival "Images et Paroles d'Afrique". Invité par l'association Ardèche Afrique Solidaires, l'artiste plasticien nous livre à travers ses oeuvres, toute une réflexion sur la surconsommation et ses conséquences sur l'environnement. Un regard critique et acéré, qui fait écho aux préoccupations occidentales actuelles.

Reportage : V. Fize / N. Ferro / S. Trentesaux

Formé à la sculpture sur bois au Centre technique des arts appliqués de Bingerville à Abidjan en Côte d'Ivoire,  Abou Sidibé a fait le choix d'élargir son univers artistique et poétique, au gré de ses voyages et échanges, en intégrant d'autres formes et techniques artistiques. 

Le temps d'une résidence d'artiste en Ardèche, le sculpteur plasticien présente aujourd'hui un travail qui s'articule essentiellement autour d'un usage intensif de matériaux et objets de récupération. Passionné de brassage et de recyclage à partir d'objets usuels, Abou Sidibé traduit à travers ses oeuvres, sa perception de l'humanité et ses préoccupations environnementales, qui donnent forme à des sculptures et installations très parlantes, très critiques sur notre comportement et ces conséquences sur notre planète. 
Comme cette installation sur laquelle il suspend des bouteilles d'eau pour dénoncer notre surconsommation, abusive : "vous utilisez l'eau pour tout et en très grande quantité ; ces fontaines qui coulent à longueur de journée ou ces bagnoles qu'on arrose..." explique-t-il. Chacun sait que nombreuses petites filles africaines sont privées d'éducation, contraintes quotidiennement d'aller chercher l'eau, si loin, si précieuse et de plus en plus rare.

A travers le "Festival Images et Paroles d'Afrique", l'association "Ardèche Afrique Solidaires" met à l'honneur la création contemporaine de la scène africaine, interpelle nos consciences sur les questions environnementales et nous met face à nos responsabilités.   
Durant deux mois et jusqu'au 5 décembre, animations, spectacles, rencontres ou interventions scolaires relatifs à la solidarité internationale et au développement durable dans les territoires africains, vont se succéder, faisant inévitablement écho à la Cop21 qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris.

Sachez qu'une exposition de ses installations est à découvrir ce dimanche après-midi à Recycl'Arts, à Uzer.
Rencontre avec Abou Sidibé, le dimanche 15 novembre de 14h à 18h
Boutique "Les Recycl'Arts" 
A Uzer : sortie du village d'Uzer, sur la D104 entre Aubenas et Joyeuse