Le policier-sculpteur vend ses statues au profit des victimes du Bataclan

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/11/2016 à 11H11
Christophe Vioux et l'une de ses sculptures

Christophe Vioux et l'une de ses sculptures

© France 3 / Culturebox

Christophe Vioux est sculpteur ferronnier d'art, quelque part dans les Alpes. Membre des forces de l'ordre il était le 13 novembre 2015 au Bataclan. Le 29 novembre prochain, à Lyon, il vendra quelques unes de ses créations aux enchères. Les sommes récoltées lors de cette vente iront à une association de victimes de cet attentat.

Il appartient aux forces de l'ordre, lesquelles ? Il préfère garder le silence sur ce détail. Confronté aux horreurs du 13 novembre 2015 au Bataclan, Christophe Vioux a décidé de mettre son talent de sculpteur au service des victimes du terrorisme. Les statues de métal qu'il crée dans son atelier, quelque part dans les Alpes, seront vendues aux enchères le 29 novembre 2016 lors d'un dîner de gala au Casino le Lyon-Vert à La Tour-de-Salvagny, non loin de la capitale des Gaules. Tous les profits qu'il en retirera iront aider une association de victimes. En plus de la tragédie des morts, il y a beaucoup d'autres victimes, les blessés et les familles ou proches de ceux qui ont été atteints dans leur chair.
L'artiste a été formé au travail du métal par son père, il en a détourné les méthodes classiques pour les accorder à son inspiration. 

Reportage : G. Lespinasse / N. Rapuc / P. Maillard