La vente de masques Hopi à Drouot aura-t-elle lieu?

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/12/2013 à 10H59
Masques Hopi

Masques Hopi

© ARNAUD GUILLAUME / AFP

L'association de défense des peuples aborigènes Survival International tente à nouveau d'empêcher une vente de masques de la tribu Hopi à l'hôtel Drouot, lundi prochain. Pour ces Amérindiens il s'agit d'objets vivants, emblématique de leur culture, qui ne doivent en aucun cas être exposés aux yeux de tous. Le référé déposé devant la justice sera examiné vendredi.

Le reportage de Virgine Delahautemaison, Colette Zagaroli, Noémique Thouny : 
La première vente organisée par la même société à Drouot avait suscité l'émoi du peuple Hopi, et déjà l'association Survival International avait déposé un référé devant la justice, mais celle-ci n'avait pas suivi. Les 70 masques avaient donc bien été vendus, pour une somme globale de 930 000 euros.

Cette fois, un masque particulièrement précieux, datant du XIXème sicèle, fera partie des objets vendus aux enchères. Il est considéré comme étant "la mère de tous les masques".

Après la vente du mois d'avril les défenseurs du peuple améridien avaient réussi à racheter un de ces masques, et l'avaient offert symboliquement à la tribu, en Arizona.

Quant à l'origine de ces masques mis en vente, elle est incertaine. Des membres de la tribu peu scrupuleux auraient pu en vendre à des collectionneurs en cachette, il y a des années. 

Voyez ce film qui présente en 1950 le peuple Hopi :